Connexion

Syndicate content

Marché de Noël: préférez l’original à la copie !

mercredi, 18 décembre, 2013 - 14:58

Noël c'est la féérie et une fête commerciale. En témoigne les marchés de Noël. Ils font rêver les plus petits et dépenser les plus grands. Focus sur cette tradition séculaire dans les différents pays d'Europe, avec les vrais marchés traditionnels et les pâles copies.

Dès la fin décembre, la magie de Noël se fait sentir. Les rues s'illuminent, l'air semble plus léger, plus féérique. Un moment propice pour les marchands du temple réunis sur les marchés de Noël ou de l'Avant.

Née en Allemagne au XIVème siècle, la tradition du marché de Noël, permet de découvrir de multiples produits estampillés Noël. Dans toutes les villes, les mini-chalets tous identiques parés de guirlandes lumineuses se dressent sur les places de villes et villages. On y propose des douceurs traditionnelles, des produits régionaux et artisanaux et même l'inévitable barbe à papa Noël.

Ce sont pourtant souvent de bien pâles copies des grands marchés qui, depuis des siècles, sont aussi l'occasion de spectacles de rue, patinoires éphémères ou grande roue. Ils ont certainement perdu leur dimension religieuse, mais gardent un charme acquis au fil du temps.

Les marchés les plus connus et réputés demeurent ceux d'Allemagne, d'Alsace, de Danemark ou de Finlande. Tous ces marchés proposent sensiblement les mêmes choses et ce qui les différencie vraiment sont les produits régionaux et artisanaux propres à chaque pays ou région.

Une tradition venue du nord

  • Bruxelles tire son épingle du jeu, avec le plus grand marché de Noël en Europe, bien que cette tradition soit relativement récente dans ce pays. Plus de 220 chalets se répartissent sur la Grand Place et La place du marché aux Poissons. Ce marché a, de plus, été élu en 2003 "marché de Noël le plus original d'Europe" par les tours-operateurs britanniques. De nombreuses expositions culturelles y sont également proposées.
  • Celui de Valkenburg, aux Pays-Bas, aurait cependant bien mieux mérité cette palme de l'originalité: il est souterrain et les différents stands se trouvent dans les recoins et les galeries d'une grotte naturelle.
  • Le fameux Christkindelsmärik, "marché de l’Enfant-Jésus", est le plus ancien et le plus connu des marchés de Noël en France. Il se tient tous les ans à Strasbourg depuis 1570. Le cadre est magnifique et le concept de marché de noël se décline en marchés thématiques : village du foie gras fermier d’Alsace, village des bredele (des petits biscuits typiques de l'est), et des vignerons, des village des enfants …
  • Le marché de Nuremberg en Allemagne est également l'un des plus connus à travers le monde. Créé en 1628, il est devenu un marché international, avec des échoppes de produits provenant des nombreuses villes jumelées à Nuremberg, comme Nice, Venise, Shenzhen, Atlanta. Une partie du marché est dédiée aux enfants avec de multiples attractions pour les plus petits.
  • Copenhague accueille, pour sa part, un marché de Noël unique en Europe: c'est le seul à être installé dans un parc, les célèbres jardins de Tivoli. Des stands d'artisanat et de spécialités locales se tiennent dans un décor féérique aux milliers d'illuminations. Il est à noter que l'entrée est payante pour les plus de 7 ans (13 euros).
  • A Londres, chaque quartier de la ville ou presque a son marché de Noël : Portobello, HydePark, Camden… Le plus important (et le plus commercial) est le marché de Winter Winterland dans Hyde Park

Le sud de l'Europe n'est cependant pas en reste, puisque les villes de Madrid, Barcelone ainsi que Rome et Florence en Italie organisent également chaque année plusieurs marchés de Noël. Ils sont plus modestes, mais là encore de nombreux produits régionaux et traditionnels sont proposés.

  • En Italie se trouve ainsi l'un des marchés les plus connus des Alpes: celui de Trento, non loin du Lac de Garde, dans le Haut Adige. Soixante-dix maisonnettes sur la Piazza Fiera, style chalet autrichien, comme il se doit dans cette région, y proposent des décorations de Noël, des spécialités gastronomiques et des cadeaux.
  • A Barcelone, dans le quartier gothique au pied de la cathédrale, s'élève le marché de Noël appelé "Fira de Santa Luccia". Sa première célébration a eu lieu en 1786, ce qui en fait l'un des plus anciens marchés de Noël en Europe. Le 13 décembre, on y célèbre la Sainte Lucie et même si le marché ne dure que jusqu'au 25 décembre, les festivités elles se prolongent jusqu'au 5 janvier et l'Epiphanie. En effet, en Espagne, ce sont les rois mages qui apportent les cadeaux aux enfants. Pour les plus petits, Noël dure ainsi jusqu'au 6 janvier!

Ferveur religieuse à l'Est

Dans les pays de l'Est comme la Pologne ou la République Tchèque, l'aspect commercial semble éclipsé au profit d'une ferveur plus religieuse. Ainsi, à Cracovie, ville natale de Jean-Paul II, le catholicisme est très présent et l'ambiance de Noël est empreinte de religiosité.

On retrouve cette même ferveur religieuse à Prague, en République Tchèque, où les crèches et les chants de Noël tiennent une place importante. On peut néanmoins y déplorer les chalets qui vendent plus de produits chinois que traditionnels.




Pays