Connexion

Syndicate content

Tourisme: entre Paris et Londres, c’est la guerre des chiffres !

lundi, 20 janvier, 2014 - 14:16

La guerre des chiffres entre Londres et Paris est déclarée. Laquelle des deux a accueilli le plus de visiteurs l'an dernier? Selon certaines estimations, la première place reviendrait à Londres. Comparaison des forces touristiques en présence.

En 2013, Londres serait devenue la ville la plus visitée du monde, surpassant Paris en termes de fréquentation touristique. C'est du moins ce que laisse entendre un article du Figaro, qui reprend les estimations de l'office chargé de la promotion de la ville de Londres, London & Partner. Selon cet organisme, 16 millions de visiteurs étrangers se seraient rendus dans la capitale du Royaume-Uni l'an dernier.

Cette "victoire" londonienne est cependant à prendre avec des pincettes… En effet, il s'agit de prévisons sur la base des neuf premiers mois de 2013, où "Londres a accueilli 12,8 millions de visiteurs, une augmentation de 12% comparé à 2012". Mais le nombre de visites internationales à destination de Londres pour la période d’octobre à décembre 2013 reste encore inconnu. Rien ne garantit que le cap des 16 millions a été franchi sur l'année… 

Par ailleurs, les chiffres de Paris n'étant pas tombés pour la même période, rien n'est joué pour la ville Lumière qui pourrait bien garder son statut de ville la plus touristique du monde. Quels sont les atouts de chacune des villes? Comparatif des deux métropoles.

Taille versus glamour

Centre politique, siège du Commonwealth, Londres dispose d'une puissance économique considérable, due notamment à son statut de premier centre financier mondial. Elle est 15 fois plus grande que Paris intra-muros en superficie et 3,6 fois plus peuplée.

Mais Paris continue de faire rayonner son charme au-delà des frontières. Ville historique par excellence, ses monuments et la beauté de ses rues et boulevards attirent chaque année des millions de visiteurs.

Monuments: match nul?

La Tour Eiffel et Notre-Dame d'un côté, Big Ben et Buckingham Palace de l'autre… Les deux métropoles ont chacune de beaux monuments, même si Paris semble avoir une longueur d'avance.

  • A Paris, Notre-Dame est l'édifice le plus visité. La basilique accueille plus de 13 millions de visiteurs en 2012, tandis que le Sacré-Cœur, le musée du Louvre et la Tour Eiffel en comptabilisent à elles trois plus de 26 millions.
  • Bien que n'arrivant qu'en quatrième position en termes de fréquentation, la Tour Eiffel reste emblématique de la capitale française et a attiré depuis 1889, année de son ouverture, plus de 200 millions de visiteurs. En 2012, plus de 6 millions de personnes l'ont visitée. 
  • A Londres, the Tower of London est le monument monarchique le plus visité. Edifice à l'histoire aussi fascinante que sanglante, il est une des principales attractions touristiques de la capitale. Près de 2,5 millions de visiteurs s'y sont rendus en 2012.
  • Parmi les monuments les plus visités, la cathédrale de Westminster, datant du XIXème siècle, figure en bonne place. Cet exemple d’architecture néo-byzantine est l’église mère du catholicisme en Angleterre. Presque tous les couronnements des monarques britanniques se sont déroulés dans cette abbaye et c'est là que reposent la plupart des rois et reines d'Angleterre. Elle comptabilise chaque année plus d'un million de visiteurs. En 2011, suite au mariage de Kate et William, elle a battu son record en en accueillant près de 2 millions.
  • Sans oublier Big Ben, qui bien qu'interdite de visites aux non-résidents au Royaume-Uni, est devenue au cours des décennies le symbole de Londres et de l'Angleterre. Surnom de la grande cloche de 13,5 tonnes installée dans la Tour de l'Horloge (Clock Tower), elle est rattachée au Palais de Westminster qui abrite la Chambre des Communes et la Chambre des Lords.

Musées: le Louvre écrase le British Museum

Le British Museum, dont l'entrée est gratuite pour tous les visiteurs, est le musée le plus connu de Londres. En 2013, il a de nouveau été la principale attraction touristique au Royaume-Uni, avec 6,7 millions de visiteurs. Ouvert au public en 1759, il contient près de 7 millions d’objets. 

Mais le British Museum ne peut souffrir la comparaison avec le musée du Louvre, plus grand musée de Paris, qui, bien que payant, attire chaque année près de 10 millions de visiteurs. En 2012, le Louvre a comptabilisé 9,76 millions de visites. La Joconde attire à elle seule 6 millions de visiteurs.

Paris s'est d'ailleurs vu attribuer en 1989 le titre de Capitale européenne de la Culture, contrairement à Londres qui n'a jamais bénéficié de ce label.

Politesse et fiesta: Londres l'emporte

En matière d'accueil, de sécurité et de propreté, Paris souffre aujourd'hui de sa mauvaise réputation. C'est du moins l'impression de nombreux internautes; sur le site du Figaro, beaucoup se plaignent du manque de propreté à Paris : "De gros efforts doivent être faits sur la propreté".

Ils critiquent également "les transports en commun parisiens en retard de 40 ans sur les autres métropoles comparables", alors que "le métro londonien, lui, est propre et a été entièrement rénové". Pour l'un d'eux,

Londres et Paris, c'est la nuit et le jour".

Pour certains, il manque à Paris "de la bonne humeur et un brin de folie… Merci aux régulations qui font que Paris ressemble à une ville morte les week-ends et le soir". Certains reprochent aussi à Paris son insécurité:

Le grand avantage à Londres est que vous n'êtes pas obligé de surveiller vos sacs et poches en permanence!"

Londres semble également avoir une meilleure réputation quant à son accueil. Les garçons de café et les taxis sont au cœur des reproches : "Nos chauffeurs de taxi et garçons de café repoussent toutes les clientèles", "L'accueil à Londres est bien plus sympathique", lit-on. "Les Londoniens sont bien moins sectaires que les Français et ont le sourire", renchérit un autre. 

Londres boosté par les J.O. et le Royal Baby

Londres a pu compter sur ses Jeux Olympiques en 2012, mais aussi sur son dynamisme dans le domaine du tourisme d'affaires pour attirer un maximum de touristes. La naissance du Royal baby en juillet dernier a également été un catalyseur pour le tourisme britannique. Les réservations européennes pour des vols de dernière minute en direction de Londres ont bondi de 17% au cours de la dernière semaine de juin et les réservations pour les hôtels ont grimpé de 13%, d'après une étude de Lastminute.com. 

Mais Paris espère de la même manière, avec l'Euro 2016, amener un maximum de visiteurs. La compétition, qui se déroulera du 10 juin au 10 juillet 2016 en France, verra le match de clôture se dérouler au Stade de France. Nul doute qu'à cette occasion, la ville devrait voir affluer un grand nombre de touristes…et mettre Londres hors jeu!




Pays
Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Inscrivez-vous pour recevoir directement nos articles par mail.
ErrorHere