Connexion

Syndicate content

A voir en Europe: un 1er mai pour tous les goûts

mercredi, 30 avril, 2014 - 09:06

Que faire ce 1er mai à Berlin, Barcelone, Bruxelles, Istanbul ou Rome? Expos, concerts, ciné, spectacles et inclassables: les coups de cœur de nos correspondants en Europe.

Berlin: Mozart et galeries d'art

> Avec le 1er mai débute à Berlin un mois de concerts dédiés à Mozart. A côté des opéras tels que la Flûte enchantée, Don Giovanni ou Cosi Van tutte, l'Opéra Comique de Berlin propose des concerts nocturnes et même des représentations pour les enfants. Du 1 au 31 mai

> Le week-end prolongé du 1er mai est pour la 3ème année consécutive l’occasion pour une cinquantaine de galeries d’arts berlinoises d’ouvrir leurs portes. Un millier d’artistes allemands et étrangers exposent leurs œuvres du 2 au 4 mai lors de ce rendez-vous devenu central pour les collectionneurs et les amateurs d’art. Plus d'infos

Bruxelles: découvrez l’isopolyphonie

> Le 1er mai à Bruxelles est synonyme de grande fête à place Rouppe, en centre ville. A partir de 13h00, on y trouvera des animations, des stands associatifs et bien entendu des concerts. Cette année la chanteuse malienne Rokia Traoré ouvrira la danse, suivie du groupe liégeois The Experimental Tropic Blues Band et de l'alterlatino music band (c’est ainsi qu’ils se définissent) Chicos y Mendez, formation bruxelloise qui chante en français et en espagnol sur des rythmes reggae/ragga. Place Rouppe de 13h00 à 22h00. Plus d'infos

> Encore envie de danser après le 1er mai? Le Bozar accueille la 8ème édition du Balkan Trafik Festival, hommage à la "poudrière culturelle" que sont les pays des Balkans. Quatre jours de musique, débats et cinéma comprenant un atelier sur l'isopolyphonie (samedi 2 mai de 14h30 à 15h30), forme musicale traditionnelle albanaise, proclamée chef-d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité par l'UNESCO en 2005. Du 1er au 4 mai au Bozar

Istanbul: la classe ouvrière sur grand écran

> Istanbul célèbre la musique baroque: Du 3 au 8 mai prochain, des airs baroques envahiront Istanbul. Concerts, workshops et fêtes en plein air sont organisés dans divers endroits de la ville. Au programme, des concerts de musiques baroque du monde entier mais aussi jouées pendant l’Empire ottoman. L’ensemble interprétera également "Les amours d’Apollo et Daphné" de Francesco Cavalli, célèbre opéra vénitien, en hommage aux victimes des manifestations anti gouvernementales du mois de juin 2013 qui ont eu lieu en Turquie. Plus d’infos

> La classe ouvrière sur grand écran: Les ouvriers auront plus d’une journée pour être célébrés. Du 1er au 8 mai prochain, des instituts culturels et certaines salles de cinéma projetteront des films dédiés à la classe ouvrière. Pour la 9ème année consécutive, le Festival International du Film de la Classe ouvrière propose près de 70 films, courts et longs métrages, fictions et documentaires, issus de 20 pays. Certains films seront diffusés à l’Institut français d’Istanbul, parmi lesquels De bon matin de Jean-Marc Moutout ou encore La Commune de Peter Watkins. Plus d'infos

Grèce: ballet de mains et nuit philosophique

> Avec des avions et des bateaux: Cette exposition de livres d’art explore les thèmes du voyage, de l’exil, de la fuite. Les artistes, professionnels ou amateurs, venus d’Allemagne, de Chypre, de Grande-Bretagne, de Roumanie, de Turquie et de Grèce, sont invités à créer un livre-sculpture sur ce concept, montrant l'impact sur nos vies des mouvements réels et mentaux dans les lieux et non-lieux. Jusqu’au 5 mai, Centre 3137 ; 137, rue Mavromichali Exarcheia Athènes

> La nuit de la philosophie: La Grèce et l’Europe sont en crise. Pour mieux appréhender ce réel, allons voir du côté de la littérature et de l’art qui ont le pouvoir de nous faire sentir la vie, les contingences douloureuses mais aussi l'avenir, sans oublier la philosophie et les penseurs qui peuvent déchiffrer par le raisonnement la sombre réalité. Un voyage au bout de la nuit porté par la voix de philosophes et écrivains grecs et français autour de la question centrale du logos (la parole).
Vendredi 2 mai de 19h à 2h du matin, Institut français ; 31, Rue Sina Athènes

> Le voyage (peinture): Hélène Polychronatou, artiste et historienne d'art, a récolté chaque jour ce qu'elle appelle "les pépites de la sagesse", ces impressions de voyage propres à chacun d’entre nous, imperceptibles pour les autres, et les a retranscrit par de simples encres sur des petites toiles blanches. Le sens éphémère de l’existence et l’éternité du voyage qui définissent l'essence même de l'expression artistique donnent le pouls de l'exposition. Jusqu'au 2 juin, Espace polyculturel Dieleusis ; Lesbos et Poros, 15 Kipseli, Athènes

> Kiss & Cry (ballet de mains): Seuls les doigts se meuvent dans ce voyage dansé par les mains, raconté par la grande danseuse et chorégraphe belge Michèle Anne De Mey et le cinéaste primé à Cannes, Jaco Van Dormael. Dans un microcosme de trains lilliputiens et de stations enneigées, un tournage en miniature raconte une histoire d'amour en cinq actes: du premier frisson érotique à la perte… Vendredi 2 mai (suivi d’une rencontre avec les artistes) et samedi 4 mai, Centre culturel ONASSIS ; 107-109 Avenue Syngrou, Athènes. Plus d'infos

Italie: la musique sous toutes les coutures 

> C’est le must absolu de la semaine: le concert du 1er mai. Comme chaque année, le décor sera planté place Saint Jean, aux pieds de l’ancienne basilique des papes. Cette fête de la musique commence dès 15h et se termine généralement aux alentours de minuit. Le programme est chargé, les grandes stars de la musique italienne comme les petites acceptant volontiers l’invitation des trois grandes confédérations organisatrices (CGIL, CISL et UIL). Il y aura des rockers, comme Piero Pelù, des rappeurs, avec Clementino, très apprécié des jeunes, mais aussi des grandes dames de la chanson comme Fiorella Mannoia. Entrée gratuite. Conseil: attention aux pickpockets.




Pays