Connexion

Syndicate content

A Zell Am See, des touristes, oui, mais sans burqa

mardi, 27 mai, 2014 - 14:22

La ville de Zell Am See en Autriche vient de publier un guide à l'attention des touristes et plus particulièrement des visiteurs arabo-musulmans. Le mot d'ordre du livret : l'adaptation.

Les riches touristes des Emirats arabes sont toujours bien accueillis à Salzburg en Autriche. Une région connue pour ses pistes de ski exceptionnelles et son lac cristallin. La ville de Zell Am See, centre administratif, attire à elle seule la majorité des ressortissants du Golfe (voir photo).

Mais quelle ne fut pas leur surprise lorsqu'en arrivant dans leur palace, on leur remis un guide à l'attention des touristes. Un petit fascicule de huit pages rappelant, par exemple, qu'en Autriche, on ne marchande pas les prix et qu'il est interdit de manger sur le sol dans les chambres d'hôtel !

Ces dépliants sont distribués aux touristes depuis peu dans les stations balnéaires au bord du lac de Zell Am See. Des complexes hôteliers parmi les plus pittoresques et les plus chics de la région. Autre "conseil salutaire" qu'on retrouve dans le guide, explique la presse autrichienne, celui sur le port de la burqa :

Dans notre culture, nous sommes habitués à regarder le visage souriant de la personne en face de nous afin d'obtenir une première impression et établir une confiance mutuelle. Ce serait un grand plaisir pour nous si vous pouviez vous joindre à nous et célébrer cette mentalité autrichienne unique au monde en nous montrant vos foulards et robes colorées tout en souriant".

Car comme le souligne le livret :

Les femmes autrichiennes sont libres de choisir leur propre styles de robes, et c'est visible. Leurs vêtements sont colorés. Ici le noir symbolise le deuil, et est rarement porté dans la vie quotidienne…"

Pas de stigmatisation… enfin presque

L'office du tourisme de Zell Am See défend son fascicule. Pour eux, le document concerne TOUS les touristes et pas uniquement des arabo-musulmans. Difficile d'y croire… Plus ironique encore, le titre de la brochure : "Zell Am See : où les cultures se rencontrent"…

Leo Bauernberger, PDG SalzuburgerLand, une compagnie touristique, s'insurge dans la presse locale contre un dépliant qui risque de porter atteinte à sa clientèle :

Les ressortissants des Emirats arabes passent près de 470.000 nuits dans notre région. C'est la deuxième population touristique derrière les Allemands."

Selon lui, les Moyen-Orientaux dépenseraient en moyenne près de 195 euros par personne et par jour. Une manne financière considérable pour l'économie locale dépendante du tourisme. D'autres professionnels de ce secteur restent interloqués devant ce manuel, surtout en période de crise :

Chaque client est important pour nous. Les temps sont durs. Cela me rappelle les années 60. A l'époque, c'était les Suédois parce qu'ils buvaient trop. Puis les Français. Résultats des courses, aujourd'hui ils ne viennent plus."

Les "Golfies" comme on les appelle sont pourtant très attachés à la région si l'on en croit les chiffres de l'office du tourisme. Entre janvier et mars, c'est près de 380.300 visiteurs issus des Emirats qui sont venus à Zell Am See. Et ce chiffre ne cesse d'augmenter d'année en année. 

Comment un parfum d'islamophobie…

C'est justement ce nombre croissant de visiteurs venus d'ailleurs qui semble perturber la population. Un peu partout dans la ville, on trouve désormais sur les enseignes de certaines boutiques, des messages en allemand, en anglais… et en arabe. Tous les moyens sont bons pour attirer le chaland qatari et ses millions d'euros. Mais pour le maire de la ville, c'est allé trop loin :

Je n'aime pas trop ces techniques commerciales. Nous n'avons pas besoin d'employer ces méthodes. Les magasins devraient s'en tenir à tout afficher en anglais et en allemand",

rapporte t-il au Daily mail. Quand à son avis sur la burqa… 

La burqa rend la présence des Arabes très visible. Ca peut parfois gêner les habitants. Et les touristes venus d'autres pays repartent avec cette image de la ville."

Les Qataris et autres arabo-musulmans ont donc intérêt à s'adapter. Welcome to Zell Am See… 


Crédit photo : Rutger Smit sur Flickr en CC




Pays