Connexion

Syndicate content

Où partir en Europe cet été ?

lundi, 7 juillet, 2014 - 14:39

Les plus chanceux d’entre-vous voient se rapprocher la date du départ en vacances. Mais vous n’avez pas encore choisi votre lieu de séjour (comme la majorité des Français) ? Pas de panique ! Myeurop vous a sélectionné 5 destinations en Europe hors des sentiers battus.

 

Chronique sur RFI - Les vacances 2014 

 

Ca y est, les premiers départs en vacances ont commencé. Le week-end dernier a vu les vacanciers affluer sur les routes françaises, dans les gares et les aéroports, et ce n’est qu’un début. Mais partir loin de chez soi reste une chance, que tous ne peuvent pas s’offrir. Le troisième baromètre Easyvoyage publié il y a deux semaines révèle ainsi que 24% des Français passeront leurs vacances… chez eux. Et même pour ceux qui partent, le budget vacances est en baisse de 4%, difficultés économiques obligent.

Pour les 64% de Français qui ont la chance de partir, les destinations sont classiques. La France et ses bords de mer sont privilégiés. Trois quarts des vacanciers français optent en effet pour l’Hexagone, de préférence en Bretagne, en Aquitaine et, encore et toujours malgré la foule et les embouteillages, sur la Côte d’Azur.

Il y a aussi ceux qui sont encore plus chanceux et vont voyager en dehors de nos frontières. L’Espagne, l’Italie et la Grèce sont les trois destinations phares selon le baromètre Easyvoyage. Une tendance confirmée dans les agences de voyage. En Europe, les Français se dirigent majoritairement vers le bassin méditerranéen, non seulement pour le soleil, mais aussi pour le rapport qualité prix comme nous l’ont expliqué des agents de voyage. La zone regorge d’hôtels proposant des formules tout inclus et clubs dont sont friands les Français. Les Baléares et les Canaries sont donc aussi particulièrement demandées.

Le Routard, lui, a dévoilé son classement des destinations préférées en se basant sur les pays les plus recherchés sur son site. En Europe, les grands gagnants sont la Grèce, l’Italie, la Crète, le Portugal et la Croatie. Un top qui correspond à peu près aux meilleures ventes de guides touristiques dans les librairies.

Hors bassin méditerranéen, une nouvelle tendance se développe dans les agences : la croisière dans les pays baltes. Mais le budget vacances a alors tendance à s’envoler.

Mais selon un sondage BVA, fin juin, seuls 38% des Français qui ont le projet de partir en vacances avaient réservé. D’année en année, la tendance de la réservation de dernière minute se confirme donc.

En ce début du mois de juillet, vous êtes ainsi nombreux à ne pas avoir encore choisi votre destination estivale. Myeurop vous a sélectionné 5 destinations en Europe pour vous donner des idées.

Le Portugal

Destination moins populaire que l’Espagne, le Portugal a pourtant de quoi séduire les amateurs de soleil avec ses superbes plages des côtes de l’Algarve (notamment à Tavira). Mais le pays ne se résume pas au farniente. Doté d’un riche patrimoine et d’un style architectural particulier (dont les azulejos sont devenus le symbole), le pays sera aussi apprécié des adeptes des vacances culturelles : palais, abbayes, châteaux et villages fortifiés sont légions. Les villes d’Evora, de Sintra, ou encore le monastère d’Alcobaça sont incontournables. La découverte de l’arrière-pays recèle aussi quelques trésors, notamment au nord, entre montagnes et vallées plantées de vignes ou d’oliviers. Pour un week-end, Porto et Lisbonne sont deux villes attachantes tout indiquées. La première est même classée au Patrimoine mondial de l’Unesco.

La Croatie

Un an après son adhésion à l’Union européenne, la Croatie ne cesse d’attirer les vacanciers. Alors que le pays est plongé dans de sérieuses difficultés économiques, le tourisme reste le seul secteur florissant. Et pour cause. Le littoral, surtout au Sud du pays, a de quoi faire rêver. Eau transparente, petites criques, ports de charme, la Croatie peut être un lieu de choix pour le farniente. Les journées à la plage peuvent être complétées par de véritables découvertes dans les villes croates. Split, Hum ou encore Dubrovnik séduiront ceux qui veulent délaisser quelque peu leurs serviettes sur le sable. D’autant que la Croatie veille sur son patrimoine qu’elle a su préserver et qui offre de petites merveilles artistiques de toutes les époques. Le palais de Dioclétien à Split reste un must. Enfin, les lacs de Plitvice, consacrés parc national depuis 1949 et inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité en 1979, constituent une étape immanquable. Au cœur d’une nature dense, plus conforme à l’idée que l’on se fait de l’Europe de l’Est, les lacs cristallins se succèdent. De superbes promenades en perspective.

La Crète

La Grèce peine toujours à sortir de la crise. Mais l’intérêt des touristes pour le pays semble être revenu. Une bonne chose, d’autant que le pays a énormément à offrir. Hormis la Grèce continentale qui, à elle seule, mériterait un périple d’au moins un mois, la Grèce c’est aussi de nombreuses îles. La Crète fait partie des plus attirantes. Le mythique palais de Knossos, conservé dans un état remarquable, est l’un des sites antiques les plus importants d’Europe ! Les ports de la Canée ou de Rethymnon vous charmeront. Le dépaysement sera total au lagon de Balos ou dans la lagune de l’île d’Elafonissi qui peuvent chacun rivaliser avec les plages des Caraïbes. Le centre et le sud du pays permettront, eux, de découvrir une Crète plus authentique. Une randonnée dans la plus longue gorge d’Europe que sont les Gorges de Samaria devrait satisfaire les plus aventuriers. La gastronomie locale achèvera de vous convaincre, entre douceurs au miel, huile d’olive, et salades à la feta. Le régime le plus sain d’Europe paraît-il.

Madère

Si les Canaries attirent de plus en plus de touristes et ont de véritables attraits (une préférence pour Lanzarote d’ailleurs, la moins bétonnée), on peut leur préférer une autre île perdue au milieu de l’Atlantique, moins envahie que ses voisines espagnoles : Madère. Encore méconnue, l’île portugaise a pourtant de sérieux atouts. Surnommée l’île aux fleurs, Madère présente une flore incroyable qui se développe entre autre dans les superbes jardins de l’île. Et ce, en raison d’une température autour des 20°C toute l’année Le jardin tropical de Monte et le jardin botanique au-dessus de Funchal sont les plus beaux. Madère, c’est aussi une île-volcan avec un sommet qui culmine à plus de 1860 mètres. Le panorama en haut du Pico do Arieiro est à couper le souffle. La pointe Saint-Laurent où les falaises rouges plongent à pic dans l’océan bleu, les piscines naturelles de Porto Moniz que la mer a creusé dans la roche, ou le Cabo Girao, belvédère 600 mètres au-dessus du vide qui dévoile la côte à ses pieds, devraient aussi vous surprendre. Une escapade au marché de Funchal ravira enfin les amateurs de fruits exotiques. Une île à sillonner.

La Grande-Bretagne

Et si vous optiez pour des vacances loin des plages bondées, ailleurs que dans le bassin méditerranéen ? Le Tour de France qui s’est élancé il y a quelques jours dans le Yorkshire a donné un aperçu de la beauté de la campagne anglaise. Les îles britanniques peuvent être des destinations de choix pour ceux pour qui « vacances » ne rime pas avec « plage ». Londres, Bath, Oxford ou York constitueront des escapades culturelles incontournables en Angleterre.

Les amateurs de grands espaces trouveront leur bonheur dans les Cuillin Hills ou les Highlands en Ecosse, ou dans les parcs nationaux du Lake District en Angleterre et du Snowdonia au Pays de Galles. Les châteaux sont légions en Grande-Bretagne ce qui ravira les petits comme les grands. Une escapade autour du loch Ness en Ecosse ou en Cornouailles, théâtre des aventures des chevaliers de la Table Ronde enchantera, quant à elle, les amateurs de légendes. Et pour ceux qui ne peuvent se passer de plages, celle de Lulworth Cove au sud de l’Angleterre semble tout indiquée.


Pour plus d'idées, consultez les anciens articles de la rubrique "Voyages" de Myeurop.




Pays