Connexion

Syndicate content

Le paiement sans contact prend son envol en Europe

mardi, 31 mai, 2016 - 12:51

Les transactions par carte « sans contact » explosent en Europe : elle ont triplé en un an. Les consommateurs français semblent plébisciter le sans contact, notamment pour régler leurs achats effectués dans les commerces de proximité.

Payer son commerçant sans contact, grâce à la nouvelle génération de cartes bancaires ? Il se pourrait bien que les Européens y prennent goût. C'est en tout cas la tendance que révèle une étude menée par Visa Europe : le réseau de paiement a ainsi relevé quelque 3 milliards de transactions sans contact sur le continent depuis un an. Trois fois plus que l'année précédente.

En Europe, le spécialiste des systèmes de paiement a comptabilisé plus de 140 transactions sans contact par seconde, réalisées au moyen d'une carte Visa. Si le paiement sans contact ne concernait qu'1 paiement sur 60 en 2013, sa popularité auprès des commerçants de proximité a depuis explosé, passant à 1 paiement sur 5 en avril 2016.

C'est en effet pour régler leurs achats du quotidien que les Européens plébiscitent le paiement sans contact : restaurants (+153%), commerces de détails (+146%) ou encore supermarchés (+119%) connaissent la plus forte hausse de ce type de paiement.

Des paiements sans contact facilités par un taux d'équipement des commerçants lui aussi en forte hausse, de 23% en un an. 3,2 millions de terminaux (TPE) équipent ainsi les commerces européens. L'objectif, d'ici 2020, est d'équiper 100% du parc et de permettre à chaque consommateur de pouvoir régler ses achats grâce à au moins un mode de paiement sans contact (mobile ou carte bancaire compatible).

Des consommateurs français séduits

Les Français ont adopté le sans contact : plus de 25 millions de cartes Visa, équipées de la technologie, sont ainsi en circulation dans l'Hexagone. Avec les Polonais, les Anglais et les Espagnols, nos concitoyens sont parmi les Européens les plus friands de ce type de paiement. Ils ont réalisé 194 millions de transactions et dépensé sans contact plus de 2 milliards d'euros en un an. Le montant moyen des transaction oscille, pour sa part, entre 8 et 12 euros, confirmant l'attrait des consommateurs pour régler leur dépenses de proximité par ce moyen.

Sécurité, fiabilité et praticité : les atouts du « sans contact » séduisent désormais au-delà du seul secteur du commerce de proximité. Plusieurs métropoles françaises réfléchissent ainsi aux moyens de permettre aux usagers des transports publics de régler leur trajet grâce à des cartes de paiement sans contact.

Pays