Connexion

Syndicate content

La culture en Europe : combien d’emplois ?

mercredi, 13 juillet, 2016 - 14:03

Eurostat vient de publier un panorama du secteur culturel en Europe, sous le prisme de l'emploi. 6 millions d'Européens travaillaient ainsi dans le milieu de la culture en 2014.

Que pèse la culture en termes d'emploi ? C'est à cette question que tente de répondre Eurostat, dans une étude consacrée au secteur culturel, qui se base sur les derniers chiffres disponibles de la part des Etats membres, en 2014. 6 millions de personnes travaillent ainsi dans le milieu de la culture en Europe, ce qui représente près de 3% des actifs au sein de l'Union européenne. Mais Eurostat relève des différences notables entre pays. Ainsi, les emplois culturels comptent pour 5,2% de l'emploi total au Luxembourg, 4,1% en Suède, 3,9% en Finlande ou aux Pays-Bas. En France, la proportion d'emplois liés au secteur de la culture s'établit à 2,8%. La Roumanie arrive en queue de classement, avec seulement 1,1% d'emplois culturels.

Le secteur de la culture se distingue par la présence d'une forte proportion de diplômés par rapport au marché général de l'emploi. Ainsi, 60% des personnes qui occupent un emploi culturel en Europe sont diplômés de l'enseignement supérieur, alors que seuls 33% des actifs travaillant en Europe le sont. Une proportion de diplômés qui explose au Luxembourg, puisque 84% des employés du secteur culturel revendiquent un diplôme de l'enseignement supérieur.

Un secteur plus féminisé mais moins jeune

Eurostat s'est également intéressé à la place des femmes et des jeunes dans le secteur de la culture. Ainsi, 47% des emplois du secteur étaient, en 2014, occupés par des femmes, ce qui est légèrement davantage que tous secteurs confondus (46%). En revanche, le secteur a tendance à moins attirer les jeunes : les 15-29 ans y représentent 18% des emplois, contre 19% pour l'ensemble du marché du travail. Leur part a sensiblement chuté depuis 2008, où ils représentaient 21% des emplois du secteur culturel en Europe. Eurostat attribue cette désaffection, particulièrement criante en Italie – où la part des jeunes dans la culture a baissé de 17% à 10% – à la crise économique.

Parmi les travailleurs du secteur de la culture, les artistes et auteurs sont représentés à hauteur de 30%. L'étude apprend également que si près de huit artistes et auteurs européens sur dix bénéficient de contrats à durée indéterminée, ils ne sont que 56% à être dans ce cas en France, contre 84% des salariés tous secteurs confondus.




Mots clés
,
Pays