Connexion

Syndicate content

L’Italie lance une campagne pour décourager les migrants

samedi, 30 juillet, 2016 - 09:02

Une campagne financée par le ministère de l'Intérieur italien entend dissuader les candidats au départ depuis l'Afrique. La diffusion d'enregistrements audio et video chocs revient sur les dangers de la traversée et les violences de la part des passeurs.

En collaboration avec l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), le ministère italien de l'Intérieur a lancé, vendredi, la campagne « Aware migrants », qui diffusera des messages en Afrique du Nord. L'objectif avoué est de dissuader les candidats au départ d'entamer une traversée périlleuse, souvent mortelle. Cette campagne, dont le coût s'élève à 1,5 millions d'euros, consistera à diffuser des messages principalement dans une quinzaine de pays d'Afrique occidentale, en passant par la radio et la télévision, mais aussi par les réseaux sociaux.

Selon le ministre de l'Intérieur italien, Angelino Alfano, « nous voulons nous adresser à ceux qui traversent la Méditerranée, qui ne fuient ni la guerre, ni les persécutions mais qui viennent en quête d'une meilleure vie, de liberté, de démocratie, d'un monde meilleur. En poursuivant leur rêve, beaucoup se retrouvent en plein cauchemar ».

Une campagne choc

Un site Web relaie les messages en plusieurs langues – français, anglais et arabe – et proposent plusieurs dizaines de courtes vidéos, sur lesquelles on peut entendre le témoignage d'hommes et de femmes ayant tenté de migrer en Europe. Ils y racontent les difficultés du voyage, les violences subies notamment de la part des organisations de passeurs, la traversée dangereuse de la Méditerranée.

Selon l'OIM, depuis le début de l'année 2016, près de 215 000 personnes ont gagné l'Europe par la Méditerranée. Plus de 3 000 d'entre elles auraient péri durant la traversée. L'Italie accueille actuellement quelque 140 000 demandeurs d'asile et a secouru en mer près de 90 000 migrants en détresse. Parmi eux, 11 000 mineurs non accompagnés. Plus de six demandes d'asile sur dix sont refusées par l'Italie, car les demandeurs ne satisfont pas au critères d'éligibilité.




Mots clés
,
Pays