Connexion

Syndicate content

Cannabis en Europe : qui autorise, qui interdit ?

mercredi, 10 août, 2016 - 09:10

La Croatie vient de rejoindre le cercle très fermé des pays européens autorisant la consommation de cannabis à des fins thérapeutiques.

Un mal pour un bien. Dans son malheur, Huanito Luksetic aura peut-être fait avancer la cause de ceux qui, en Croatie, militent pour une utilisation thérapeutique du cannabis. Atteint d'une sclérose en plaques, ce Croate avait tout tenté pour amoindrir ses souffrances. Jusqu'au jour où il découvre que l'huile de marijuana lui permet, au bout de seulement trois semaines, de minorer les boitements, de retrouver de la sensibilité ou une meilleure vision.

Mais lorsque la police fait irruption chez lui, voici deux ans, elle découvre 20 kilos de marijuana, que Huanito Luksetic cultive dans son jardin. Mis en détention, son cas va susciter l'indignation de l'opinion publique croate, et relancer le débat sur l'usage du cannabis. Après l'avis d'une commission d'expert, la Croatie vient d'autoriser ses pharmacies à importer des gélules d'huile de canabis en provenance du Canada.

En Europe, de grandes disparités

Si son combat aura porté ses fruits, Huanito Luksetic encourt toujours 12 ans de prison. En Europe, seuls l'Espagne et les Pays-Bas ont rendu le cannabis légal. Par exemple, la culture sur une propriété privée et à destination d'une consommation personnelle est autorisée en Espagne, où il existe plus de 500 « cannabis clubs » privés.

D'autres pays ont pris la voie d'une dépénalisation sur-mesure. C'est le cas de l'Allemagne, où si la possession est interdite, la consommation est considérée…comme de l'auto-mutilation et, à ce titre, tolérée. Idem en Italie, au Portugal, en Roumanie ou en Suisse, qui ont pris le chemin d'une dépénalisation.

Enfin, de nombreux pays pratiquent toujours une prohibition stricte : l'Autrice, la Belgique, le Danemark, et bien entendu la France.




Pays