Connexion

Syndicate content

Décrochage scolaire et chômage des jeunes : bonnet d’âne pour la France

jeudi, 6 octobre, 2016 - 13:34

Selon un rapport de l'OCDE, la part des jeunes sans formation et sans emploi est deux fois plus importante en France qu'en Allemagne.

Selon le nouveau Panorama de la société 2016, édité par l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), la France fait figure de mauvais élève européen en ce qui concerne le nombre de jeunes sans emploi et sans formation. « Il devient de plus en plus difficile pour les jeunes peu qualifiés de trouver un emploi, et à plus forte raison un emploi stable », se désole ainsi Stefano Scarpetta, le directeur des affaires sociales de l'OCDE.

En France, la part des jeunes âgés de 15 à 29 ans, qui sont sortis du système éducatif et sont sans emploi, s'élève à 16,6%. Soit 1,8 millions de jeunes Français privés d'emploi et de formation, un chiffre en hausse de 270 000 par rapport à 2008.

A titre de comparaison, les jeunes sans emploi ni formation ne représentent que 6,2% de leur tranche d'âge en Islande, 7,8% aux Pays-Bas ou encore 8,4% au Luxembourg, ces pays constituant le trio de tête des Etats européens où les jeunes rencontrent le moins ce type de situation. Les voisins allemands des Français ne sont que 8,8% a avoir décroché des études et à ne pas trouver d'emploi, soit deux fois moins. En revanche et sans surprise, ce sont les Etats membres les plus durement touchés par la crise qui affichent les plus hauts taux de décrocheurs scolaires et sans emploi : 22,7% en Espagne, 24,7% en Grèce et même 26,9% en Italie.

Les recommandations de l'OCDE

Afin de lutter contre ce phénomène, le rapport de l'OCDE insiste sur la lutte contre le décrochage scolaire et notamment l'importance d'un meilleur suivi des élèves en difficulté. « Il faut fermer le robinet à décrocheurs », déclare-t-on à l'OCDE. L'institution appelle la France à réformer son système scolaire, qu'elle juge « profondément inégalitaire ». Le décrochage scolaire de ces jeunes couterait près d'un point de PIB à la France.




Mots clés
,
Pays