Connexion

Syndicate content

La France deuxième en Europe sur l’Open data

mardi, 11 octobre, 2016 - 17:20

L'Europe a fait des efforts pour développer l'open data. La France arrive deuxième du classement.

L'open data trace sa route en Europe. Selon un rapport établi par le cabinet d'étude et de conseil Capgemini, huit pays européens sur dix (81%) développent aujourd'hui une politique en faveur de l'ouverture des données publiques. L'open data désigne en effet les informations collectées ou créées par des organismes publics et que tout un chacun peut utiliser, modifier ou partager à sa guise. Et les pays européens sont en net progrès, puisqu'ils étaient moins de sept sur dix à développer de telles politiques l'année précédente, en 2015.

De même, 90% des pays d'Europe possèdent désormais un portail national. Mais Capgemini a également mesuré la « maturité » open data de chaque pays, en évaluant la maturité du portail national mais également la qualité des politiques mises en œuvre, ou encore l'impact économique et social de l'open data.

L'Espagne en tête du classement

Avec 1 225 points, c'est l'Espagne qui ravit la première place du classement établi par Capgemini. La France arrive en seconde position, avec 1 150 points. Elle est suivie par l'Irlande qui, avec 1 070 points, complète ce trio de tête. A noter que la France se classe en première position sur le critère de la maturité du portail, à égalité avec le Luxembourg.

A l'autre bout du classement pointent la Lituanie (520 points), Malte (225 points) et la Lettonie (200 points).

Malgré la progression globale de l'open data au niveau européen, le cabinet de conseil n'est pas avare de conseils : « il est temps que les services publics qui commercialisent encore leurs données ou se montrent réticents à les publier fassent la transition vers l'open data pour en faire profiter les entreprises et les citoyens, aussi bien sur un plan économique que social », a ainsi déclaré le responsable UE de Capgemini.




Mots clés
,
Pays