Connexion

Syndicate content

Course à l’espace : l’Europe refuse d’être distancée

mercredi, 26 octobre, 2016 - 14:02

La Commission européenne dévoile aujourd'hui une nouvelle stratégie spatiale, articulée autour de plusieurs axes et dotée de 12 milliards d'euros.

Si l'Agence spatiale européenne (ESA) a échoué à poser en douceur l’atterrisseur expérimental Schiaparelli sur Mars, la semaine dernière, l'Europe n'a pas dit son dernier mot. Bien décidée à ne pas se laisser distancer par les superpuissances spatiales que sont les Etats-Unis et la Chine, ou encore par les compagnies privées comme SpaceX, la Commission européenne devait dévoiler, mercredi, une série de mesures destinées à relancer la vision spatiale européenne. En jeu, rien de moins que « développer et promouvoir l'influence de l'Europe dans l'espace et augmenter ses parts de marché ». Une stratégie dotée de 12 milliards d'euros entre 2014 et 2020, et qui se décline autour de plusieurs axes.

La première priorité de la Commission est d'assurer l'autonomie de l'Europe en termes de lanceurs, et donc d'accès à l'espace – « un élément stratégique pour la mise en place des politiques de l'UE, de l'industrie, des entreprises et de la sécurité ». En ligne de mire, les futurs lanceurs Ariane 6 (en 2020) et Vega C (en 2018), qui seront mis à contribution afin de placer la trentaine de satellites européens, prévus dans les quinze prochaines années, en orbite.

Pour des « entrepreneurs spatiaux » européens

Autre axe stratégique, la préservation de l'industrie européenne de l'espace. L'objectif, ici encore, est l'indépendance vis-à-vis des autres puissances spatiales, notamment sur le plan de la construction des composants spatiaux critiques. La Commission va donc encourager les PME et start-up européennes, ce qu'elle appelle les « entrepreneurs spatiaux ».

Enfin, la Commission européenne rappelle qu'elle « encourage » à utiliser le système de positionnement par satellite européen, Galiléo, dont elle s'engage à pérenniser le financement dans les années à venir. Selon la commissaire Elzbieta Bienkowska, l'Europe et l'espace, c'est un investissement pour du « long terme ».




Mots clés
,
Pays
Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Inscrivez-vous pour recevoir directement nos articles par mail.
ErrorHere