Connexion

Syndicate content

L’Union européenne crée son service civique

jeudi, 15 décembre, 2016 - 13:28

La Commission européenne lance un « Corps européen de solidarité », à destination des jeunes de 18 à 30 ans qui souhaitent s'investir dans des projets sociaux.

Mercredi 7 décembre, Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, a officialisé le lancement du « Corps européen de solidarité », un programme qui permettra, selon lui, de « créer des opportunités pour les jeunes qui ont la volonté de faire une contribution significative à la société et de faire preuve de solidarité ».

Les jeunes des 28 Etats membres de l'Union européenne (UE), ainsi que ceux originaires de Norvège et d'Islande, peuvent donc, dès aujourd'hui, déposer leur candidature. Un site Internet a été créé (https://europa.eu/youth/SOLiDARIty_fr), qui devrait mettre en relation les jeunes volontaires avec des ONG, des organismes publics ou des entreprises privées.

100 000 volontaires d'ici 2020

Les premiers jeunes devraient commencer leur mission en juin 2017. La Commission européenne s'est fixée l'objectif de 100 000 jeunes ayant rejoint le Corps européen de solidarité d'ici à 2020. Un service civique européen « ouvert à tous les jeunes, qu'ils soient actuellement étudiants ou en formation, employés ou au chômage. Ce qui compte, c'est la motivation », insiste-t-on à la Commission. Les candidats sélectionnés devront signer une charte qui affirme leur attachement aux valeurs de solidarité et aux droits de l'homme, mais aussi à la « promotion d'une société équitable ».

Les missions proposées seront vastes : « aider à reconstruire une école détruite par un tremblement de terre », « nettoyer des forêts afin de prévenir les incendies », « venir en aide à des demandeurs d'asile qui viennent d'arriver dans un pays » ou encore « travailler avec des personnes handicapées dans un centre communautaire ».


Pays
Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Inscrivez-vous pour recevoir directement nos articles par mail.
ErrorHere