Connexion

Syndicate content

Europe : vers un statut légal pour les robots ?

mercredi, 18 janvier, 2017 - 10:28

Dans un rapport, une députée européenne propose d'établir un cadre légal pour les robots. Elle demande également aux Etats membres de réfléchir aux conséquences de la robotisation sur l'emploi.

P { margin-bottom: 0.21cm; }

Pour la députée européenne Mady Delvaux, demain est déjà là. Porteuse d'un rapport adopté le 12 janvier par le Parlement européen, l'élue luxembourgeoise propose des pistes de réflexion pour mieux encadrer les robots, véhicules autonomes et autres drones. « Je pense qu'il s'agit là du plus grand défi pour notre société (…). Nous ne savons pas à l'heure actuelle comment la situation va évoluer », a-t-elle déclaré.

Le rapport propose la création d'un cadre juridique européen dédié à la robotique et à l'intelligence artificielle (IA). Tous les robots sont concernés, qu'ils soient à usage professionnel ou personnel. « Pour garantir que les robots sont et restent au service de l'Homme, nous avons besoin de créer de toute urgence un cadre juridique européen », précise Mady Delvaux, tout en excluant les robots-armes du périmètre de ses réflexions.

Une « personnalité électronique »

Même si « le robot n'est pas un être humain », « l'émergence de robots de plus en plus autonomes nécessite d'envisager de (leur) conférer une ''personnalité électronique'' », justifie la députée. Une nécessité, notamment en cas d'accidents ou de dommages pour lesquels il serait, à l'heure actuelle, difficile de déterminer la responsabilité : revient-elle au propriétaire du robot, à son constructeur ou au concepteur de son IA ?

Enfin, le rapport du Parlement européen se penche sur les conséquences de la robotisation sur le marché du travail. La députée propose, entre autre, la création d'un revenu universel pour faire face aux futures destructions d'emplois : « Si de nombreuses personnes perdent leur emploi à cause des robots, il faudra leur assurer une vie décente », assure-t-elle.


Pays