Connexion

Syndicate content

Belgique : la police épaulée de drones lors des accidents de la route

mercredi, 25 janvier, 2017 - 13:37

Les forces de l'ordre belges comptent sur les drones pour les aider à dresser plus rapidement les constats d'accidents et éviter les embouteillages.

P { margin-bottom: 0.21cm; }

Un nouvel allié pour la police. L'institut belge pour la sécurité routière a décidé de doter les forces de police du pays de trois drones. Ceux-ci seront déployés en cas d'accidents sur la route, afin d'aider les forces de l'ordre à dresser les premiers constats.

Avant tout, l'objectif est de gagner du temps et d'éviter les problèmes de circulation consécutifs à l'accident. « Si vous mettiez deux heures auparavant avec des constatations manuelles, aujourd'hui vous ne mettrez plus qu'une heure », a ainsi expliqué Benoit Godart, le porte-parole de l'institut belge pour la sécurité routière.

Les drones seront équipés d'appareils photo embarqués, permettant d'obtenir des plans en 3D de la zone de l'accident. Le dernier drone livré est même équipé d'une caméra infrarouge, qui « permettra de réaliser les constats d'accidents beaucoup plus rapidement, sans l'intervention d'experts sur place », selon le commissaire divisionnaire Tom Smets.

Limiter les embouteillages

L'objectif est également de limiter au maximum les embouteillages créés par des accidents isolés. Dans la plupart des cas, ce n'est pas l'accident qui crée des ralentissements, mais le temps nécessaire pour que la police intervienne, dresse le constat et dégage la chaussée.

Pour autant, il n'est pas question de remplacer les hélicoptères. « Les drones ne remplaceront jamais nos hélicoptères en cas de course-poursuite ou lorsqu'il s'agira de retrouver des auteurs en fuite », assure Tom Smets.




Mots clés
Pays