Connexion

Syndicate content

La Commission autorise une prolongation des contrôles aux frontières

mardi, 31 janvier, 2017 - 07:13

Réintroduits en 2015, les contrôles aux frontières ont été à nouveau autorisés, mercredi dernier, pour cinq pays européens.

P { margin-bottom: 0.21cm; }

L'Allemagne, l'Autriche, la Suède, le Danemark et la Norvège vont pouvoir maintenir les contrôles à leurs frontières. Introduite au plus fort de la crise migratoire, en 2015, la dérogation aux règles de l'espace Schengen a été formellement acceptée et même recommandée par la Commission européenne, mercredi 25 janvier, et ce pour une durée supplémentaire de trois mois.

Jusqu'à la moitié du mois de mai 2017, ces cinq pays vont donc pouvoir bénéficier de cette dérogation exceptionnelle. Les contrôles aux frontières avaient été prolongés officiellement en mai et octobre 2016 par la Commission, qui expliquait déjà qu'il s'agissait d'une mesure visant à répondre à une situation exceptionnelle.

« Loin du but »

Selon Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission européenne, « des progrès notables ont été accomplis en vue d'une levée des contrôles aux frontières intérieures, mais nous devons les consolider davantage ».

Son collègue en charge des migrations, Dimitris Avramopoulos, a cependant reconnu que l'Europe était encore « malheureusement loin du but ». « Nous ne devons pas oublier qu'actuellement 60 000 personnes sont bloquées en Grèce, a-t-il rappelé, le long de la route dite des Balkans et leur relocalisation ne fonctionne pas ». Le commissaire demande ainsi aux Etats membres de « résorber l'arriéré de demandes d'asiles et améliorer leurs capacités d'accueil ».




Pays