Connexion

Syndicate content

Jean-Claude Juncker présente ses scénarios pour l’après Brexit

jeudi, 2 mars, 2017 - 08:09

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a dévoilé ce mercredi un Livre blanc sur l’avenir de l’Union européenne (UE). Plusieurs scénarios sont proposés aux 27 Etats membres, qui devront trancher.

Quelle Europe après le Brexit ? C’est à cette difficile question qu’a tenté de répondre, mercredi 1er mars, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Il a présenté publiquement un Livre blanc qui a pour vocation de nourrir la réflexion des 27 dirigeants européens qui se réuniront à Rome le 25 mars, lors d’un sommet célébrant le soixantième anniversaire du traité fondateur de l’UE, le traité de Rome.

« On parle de possibles options, positives, réalistes, qui aboutissent toutes à l’unité et à la coopération des 27 », a déclaré un porte-parole de la Commission. « L’idée est de lancer un vaste processus de réflexion autour de ces options politiques réalistes, crédibles, sur la base desquelles on va avancer dans le futur ».

Cinq scénarios, pas de direction claire

Dans le détail, le Livre blanc élabore cinq scénarios distincts, qui vont du statu quo à un « recentrage » sur le marché unique, en passant par la solution d’une Europe à plusieurs vitesses, qui permettrait aux pays les plus volontaristes de coopérer ensemble sur des sujets tels que la défense ou la lutte contre le terrorisme. Un scénario fédéraliste est également à l’étude, où les 27 « décident de mettre en commun davantage de pouvoir, de ressources et de prises de décisions dans tous les domaines ».

Pour le président du groupe Socialistes et démocrates (S&D) au Parlement européent, l’Italien Gianni Pittella, « présenter seulement cinq options sur l’avenir de l’UE, sans désigner clairement une préférence ou une direction politique » est une erreur. Il « invite Jean-Claude Juncker à faire face aux divisions et à l’immobilisme des gouvernements en présentant un choix politique fort pour l’avenir de l’Europe ».


Réactions
Pays