Connexion

Syndicate content

Europe : la population carcérale baisse partout, sauf en France

mercredi, 15 mars, 2017 - 11:03

Le nombre de personnes incarcérées a baissé de 6,5% en un an. La France est pointée du doigt pour ses problèmes de surpopulation carcérale.

Selon la dernière édition des statistiques pénales annuelles publiées par le Conseil de l’Europe, publiée mardi, la population carcérale est en baisse en Europe. Le nombre de détenus a baissé de 6,8% dans les prisons du Vieux continent (41 pays) entre 2014 et 2015, soit plus de 102 000 personnes incarcérées en moins sur un total de plus d’1,4 million.

Pour le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjorn Jagland, cette diminution est « une évolution positive ». En moyenne, le taux d’incarcération s’élève en Europe à 134,7 détenus pour 100 000 habitants. « Un recours accru à des sanctions alternatives n’entraîne pas nécessairement une augmentation du taux de criminalité, mais peut aider à la réinsertion des délinquants et à la résolution du problème de la surpopulation carcérale », a estimé le secrétaire général de l’organisation.

La France pointée du doigt

Le taux d’incarcération en France est de 98,3 détenus pour 100 000 habitants. Mieux que la moyenne européenne, donc, mais moins bien que l’Allemagne (77 détenus pour 100 000 habitants) ou l’Italie (86).

Malgré ce bon score, la France est l’un des pays où la population carcérale augmente régulièrement depuis plusieurs années. La France fait aussi partie du « tiers des administrations pénitentiaires » dont le taux de densité carcérale dépasse le ratio de 100 : il s’élève en effet, pour 2015, à 113,4 détenus pour 100 places. A peine mieux que les prisons d’Albanie (119,16) ou de Moldavie (117).

La France a déjà été condamnée plusieurs fois par la Cour européenne des droits de l’homme pour les mauvaises conditions d’incarcération de ses détenus.


Mots clés
Réactions
Pays
Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Inscrivez-vous pour recevoir directement nos articles par mail.
ErrorHere