Connexion

Syndicate content

Réchauffement climatique : un satellite européen pour mesurer le CO2

jeudi, 16 mars, 2017 - 11:25

75 millions d'euros ont été alloués par l'Etat français pour la réalisation du futur satellite MicroCarb, qui sera le premier satellite européen capable de mesurer les émissions de CO2.

MicroCarb est bien parti. La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, a annoncé le 10 mars que le Centre national d’études spatiales (Cnes) recevrait un investissement de 75 millions d’euros pour construire le futur satellite européen MicroCarb.

La mission de MicroCarb sera de mesurer les sources et les puits du dioxyde de carbone, le premier gaz à effet de serre responsable du changement climatique. Alors que les mesures de CO2 sont généralement obtenues via des instruments de mesure terrestres, des zones difficilement accessibles, comme les océans ou les forêts tropicales, nécessitent d’êtres mesurées depuis l’atmosphère – et ce d’autant plus que ces zones sont connues pour être des puits de capture du CO2. Le satellite MicroCarb permettra donc de couvrir toutes les zones de la planète, en calculant quelle quantité de CO2 y est produite ou absorbée.

Lancement prévu en 2020

MicroCarb permettra également de répondre à l’un des enjeux de la COP 21, qui a prévu de mettre en place des outils de contrôle des promesses des pays signataires du traité de Paris.

Les 75 millions promis par l’Etat s’ajoutent à une première enveloppe de 25 millions d’euros, annoncée en décembre 2016. Le reste du budget, estimé à 175 millions d’euros, sera abondé par l’Agence spatiale britannique, la Commission européenne et le Cnes. Prévu pour 2020, MicroCarb sera le premier satellite européen capable de mesurer le CO2 avec une telle précision, après le satellite japonais Gosat (2009) et l’américain OCO-2 (2014).


Mots clés
,
Réactions
Pays
Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Inscrivez-vous pour recevoir directement nos articles par mail.
ErrorHere