Connexion

Syndicate content

Les Italiens sont les « Tanguy » de l’Europe

mardi, 4 avril, 2017 - 14:33

Selon une nouvelle étude révélée par Les Echos, les Italiens n'acquièrent leur indépendance financière et professionnelle qu'à 38 ans en moyenne.

La fondation italienne Visentini vient de calculer l’âge auquel les Italiens deviennent indépendant, du point de vue financier et professionnel. Et cet âge recule d’année en année, révèle le quotidien Les Echos. En effet, un jeune italien devenait autonome en 10 ans en 2004. En 2017, il n’est financièrement et professionnellement autonome qu’à 38 ans. En 2030, la fondation estime qu’il faudra aux Italiens 28 ans d’efforts pour conquérir leur indépendance. Ils auront alors presque 50 ans…

Comment expliquer une telle situation ? Pour la fondation, l’Italie est le pays européen qui affiche l’un des taux de chômage les plus élevés chez les jeunes européens : près de 40%. Beaucoup d’entre eux ne suivent aucune étude ou formation et ne travaillent pas. Ainsi, plus d’un jeune de 15 à 29 ans sur quatre (26%) a renoncé à poursuivre des études ou à chercher un travail.

L’Italie consacre plus de 2% de son PIB pour les jeunes

Les Echos rappellent que l’Etat italien dépense pourtant 32 milliards d’euros afin de soutenir financièrement la jeunesse de son pays. Soit l’équivalent de 2,3% du PIB. Le premier ministre, Paolo Gentiloni, a annoncé la possibilité de débloquer un milliard d’euros supplémentaires afin d’alléger les impôts des plus jeunes, si et seulement si ils obtiennent un contrat de travail stable.

Mais alors que la population active italienne est, selon un rapport de l’OCDE publié en 2010, l’une des plus âgée au monde et qu’un fonctionnaire sur deux et quatre salariés du privé sur dix ont plus de 50 ans, il y a fort à parier que cette population âgée sera toujours privilégiée par les décisions gouvernementales.

Afin de palier à ces inégalités entre générations et de résorber le phénomène « Tanguy », la Fondation Visentini demande la création d’un fonds de solidarité pour les politiques liées à la jeunesse.


Réactions
Pays