Connexion

Syndicate content

Présidentielle : quel est le programme européen des candidats ? (2/3)

mercredi, 19 avril, 2017 - 14:02

A quatre jours du premier tour, passage en revue des programmes des candidats à l'élection présidentielle en matière européenne. Dans ce second volet, tour d'horizon des candidats à gauche de l'échiquier politique

Benoit Hamon

Le candidat socialiste veut un nouveau traité qui doterait la zone euro d’une assemblée représentative. Celle-ci serait composée de députés du Parlement européen et des parlements nationaux. Benoit Hamon souhaite également lancer un plan d’investissement de 1 000 milliards d’euros afin d’accélérer la transition écologique en Europe. Sur l’élargissement de l’Union européenne (UE), il considère que « la question n’est pas tant de savoir comment on élargit l’Europe que de savoir comment on intègre les pays ensemble, en renforçant notamment les critères de convergence et de coopération européenne ».

Jean-Luc Mélenchon

Le candidat de la « France insoumise » entend, s’il est élu, négocier avec les partenaires européens de la France « une sortie concertée des traités européens par l’abandon des règles existantes pour tous les pays qui le souhaitent et la négociation d’autres règles ». Jean-Luc Mélenchon souhaite par là mettre fin au dumping social et passer outre les objectifs du pacte de stabilité, qui contraignent les Etats membres, selon lui, à s’imposer des politiques d’austérité. Voila pour le « plan A ». « Le plan B, explicite son programme, c’est la sortie des traités européens unilatérale par la France pour proposer d’autres coopérations », par la voie d’un referendum. « L’UE, on la change ou on la quitte », résume-t-il.

Nathalie Arthaud

La candidate souhaite remplacer l’UE actuelle par des « Etats-Unis socialistes d’Europe ». « Seuls les travailleurs, en se débarrassant du capitalisme, peuvent mettre en place une Europe véritablement unie et fraternelle (…). Cette Europe-là ne pourra être que le début d’une union de tous les peuples à l’échelle mondiale ».

Philippe Poutou

Le candidat du NPA, dont la prestation lors du dernier débat des candidats a été remarquée, souhaite « une coopération entre les pays ». « Nous sommes contre cette Europe, explique son programme, mais pour une Europe des travailleurs et des peuples, où tous les droits sociaux seraient alignés par le haut (salaires, protection sociale, droit à l’IVG…) ».


Réactions
Pays