Connexion

Syndicate content

Notre-Dame-des-Landes : l’Europe donne son accord

samedi, 29 avril, 2017 - 16:40

La Commission européenne vient de classer sans suite la procédure contre la France pour non-conformité aux règles environnementales et donne donc son feu vert pour la construction de l'aéroport controversé.

Derniers jours pour la ZAD (Zone à défendre) de Notre-Dame-des-Landes ? La Commission européenne avait adressé, en avril 2014, une mise en demeure à la France pour non-conformité des règles environnementales communautaires dans le dossier de l’Aéroport du grand ouest, plus connu sous le nom de Notre-Dame-des-Landes. Elle reprochait entre autre l’absence d’étude d’impact environnementale globale portant sur le projet d’aéroport.

Plus de trois ans après, ce jeudi 27 avril, la Commission européenne a donc décidé de classer sans suite la procédure d’infraction ouverte en 2014. « Les autorités françaises ont répondu aux demandes de la Commission de manière satisfaisante », a déclaré un porte-parole de la Commission.

Les travaux pas près de commencer

Le premier ministre français, Bernard Cazeneuve, considérait jusqu’alors qu’il fallait suspendre toute nouvelle intervention sur le terrain occupé par des paysans et des zadistes, tant que la procédure n’était pas close. Et ce même s’il n’y était pas contraint.

Malgré cette nouvelle péripétie, il n’est pas certain que la construction de l’aéroport commencera un jour. D’autres contentieux sont toujours en cours et les autorités s’attendent à une farouche résistance des opposants au projet d’aéroport.

De leur coté, les deux candidats à l’élection présidentielle se sont prononcés pour le respect de la consultation locale de juin 2016, qui avait vu le « oui » l’emporter. Marine Le Pen s’est toutefois dite opposée au projet, alors qu’Emmanuel Macron a déclaré vouloir nommer un médiateur. Dossier à suivre.


Réactions
Pays