Connexion

Syndicate content

Quels sont les pays européens qui dépensent le plus en matière d’éducation ?

mercredi, 30 août, 2017 - 07:00

D'après une étude publiée lundi dernier par l'agence Eurostat, la France, qui a consacré en 2015 5,5 % de son PIB à l'Education nationale, se range à la 12ème place du classement européen en la matière. Caracolent en tête le Danemark, la Suède et la Belgique et occupent le bas du panier l'Italie, l'Irlande et la Roumanie.

La grande gagnante de cette rentrée politique, en France, est l’éducation. Le ministère de la rue de Grenelle est le seul qui ne devrait pas voir son budget amputé en 2018, alors qu’une économie de 20 milliards d’euros doit être réalisée entre l’Etat, les collectivités locales et la sécurité sociale. Mieux encore : le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a confirmé lundi dernier que son portefeuille passerait la barre des 50 milliards d’euros de budget l’an prochain.

« C’est tout à fait cohérent, l’éducation a été définie comme un des grands chantiers du président » a-t-il déclaré en marge de cette annonce. « Il y a eu une lente érosion, une forme d’affaissement de la France dans les classements internationaux depuis les années 2000. La première hypothèse est peut-être la fragilisation pédagogique de l’école primaire. C’est pourquoi l’école primaire est la grande priorité de ce quinquennat » a-t-il affirmé par ailleurs aux « Echos ».

Emmanuel Macron, en campagne, avait en effet fait de la réduction du nombre d’élèves par (petite) classe une priorité. « Avec la division des CP par deux dans les réseaux d’éducation prioritaire renforcés « REP+ » […] on veut aller à la racine des problèmes, là où se concentre la plus grande difficulté scolaire » a annoncé le ministre de l’Education nationale. Le but affiché : augmenter les chances des plus jeunes d’acquérir les fondements nécessaires pour passer aux niveaux supérieurs.

Si l’augmentation du budget de l’éducation est une bonne nouvelle, la France n’est pas le pays, au sein de l’Union européenne (UE), qui y consacre le plus de moyens. En 2015, selon un rapport publié par l’agence Eurostat le 28 août, plus de 716 milliards d’euros ont été dépensés par les Etats membres dans l’éducation, soit 4,9 % du PIB européen. Celle-ci représentait alors le 4ème pôle de dépenses derrière la protection sociale (19,2 %), la santé (7,2 %) et les « dépenses publiques générales » (6,2 %) comme les obligations liées à la dette.

Si la France fait mieux que la moyenne européenne, avec 5,5 % de son PIB consacré à l’éducation nationale, elle se classe tout de même 12ème. Ce sont le Danemark (7 %), la Suède (6,5 %) et la Belgique (6,4 %) qui occupent le haut du classement, sans compter l’Islande (7,5 %) qui n’est pas membre de l’UE. En bas se retrouvent l’Italie (4 %), l’Irlande (3,7 %) et la Roumanie (3,1 %).

En revanche, d’après « le Monde », lorsque l’on compare la part de l’éducation dans les dépenses publiques, l’Islande est toujours en tête (17,4 %) tandis que la France chute à la 24ème place.


Réactions
Pays