Connexion

Syndicate content

Logement : les prix de plus en plus chers en Europe

vendredi, 20 octobre, 2017 - 15:36

Une nouvelle étude souligne que le prix des logement a augmenté, en moyenne, de 2,4% en Europe en 2016. Les ménages consacrent une part de plus en plus importante de leurs revenus à ce poste et de nombreux Européens éprouvent des difficultés pour s'héberger. Un « défi alarmant », selon le rapport, auquel les politiques répondent peu ou pas.

Le dernier rapport, publié le 17 octobre, de la fédération des bailleurs sociaux publics et coopératifs Housing Europe dresse un tableau alarmant de l’accès au logement sur le Vieux continent. Les prix des habitations ont ainsi augmenté de 4,4% en moyenne au sein de l’Union européenne (UE) au cours de la seule année 2016. Il s’agit de la plus forte hausse annuelle depuis le début de la crise financière de 2008. « L’UE est confrontée au défi alarmant du logement, prévient le président de Housing Europe, Cédric Van Styvendael. La prospérité n’a pas frappé à la porte de la majorité des Européens, en raison du prix exorbitant des logements ».

Une douzaine de pays ont même dépassé le « seuil d’alerte », fixé à 6% par l’UE, parmi lesquels la Hongrie, la République tchèque, la Suède, la Lituanie ou encore le Royaume-Uni. En France, les prix ont augmenté de 3,5%.

Un « énorme transfert des richesses »

« Le renchérissement du logement opère un énorme transfert de richesses des pauvres vers les riches, des jeunes vers les vieux », analyse le rapport. De fait, de plus en plus de ménages européens consacrent une part significative de leurs revenus pour se loger. 11,3% d’entre eux dépensent ainsi plus de 40% de leur budget vers ce poste de dépense. Ils sont même plus d’un ménage sur quatre dans cette situation en Grèce.

Conséquence logique de cet enchérissement des loyers, le nombre de sans abri augmente. La progression serait ainsi de plus de 50% en France entre 2001 et 2012.

« Les responsables politiques ne parviennent pas à proposer de réponse adaptée, déplorent les auteurs du rapport, et n’ont pas tiré les leçons de la crise de 2008 qui aurait dû être un tournant pour investir dans des logements abordables et non spéculatifs ».


Mots clés
Réactions
Pays