Connexion

Syndicate content

Royaume-Uni : l’Eglise anglicane pour que les garçons portent des tutus

dimanche, 19 novembre, 2017 - 13:54

L'Eglise d'Angleterre a publié un guide, adressé aux écoles religieuses du pays, dans lequel elle livre des conseils contre le harcèlement homophobe, biphobe et transphobe. Selon ce guide, les enfants doivent être autorisés à « explorer les possibles de leur identité »

A l’occasion de la semaine de lutte contre le harcèlement à l’école, qui a lieu chaque année au Royaume-Uni au mois de novembre, l’Eglise d’Angleterre a frappé un grand coup. L’institution religieuse, qui, c’est important, ne dépend pas de l’Eglise catholique de Rome, a adressé aux quelques 4 700 écoles confessionnelles du pays un guide de 50 pages remplis de conseils pour lutter contre le harcèlement dont sont victimes les enfants et adolescents LGBT.

Intitulé « Conseil pour les écoles de l’Eglise d’Angleterre pour combattre les brimades homophobes, biphobes et transphobes », le document de cinquante pages commence par rappeler la réalité de ces phénomènes chez les jeunes Anglais. Ainsi, près de la moitié des élèves LGBT sont harcelés dans leur établissement, et un élève trans sur dix a déjà été menacé de mort en raison de son orientation de genre.

« Permettre aux enfants d’explorer leur identité en grandissant »

Pour lutter contre ces phénomènes, l’Eglise anglicane préconise de mieux former le personnel éducatif, d’enregistrer les plaintes des élèves harcelés et de mieux sensibiliser les élèves à ces questions. « Ce sont des conseils pratiques, explique le prêtre à l’origine du document. Il s’agit de permettre aux enfants d’explorer leur identité en grandissant. Pour les plus petits, cela peut vouloir dire s’affranchir du dressing habituel. (…) Les enfants devraient être libres d’explorer et de jouer, débarassés des suppositions des parents ou des brimades ».

« Par exemple, poursuit le guide, un enfant doit pouvoir choisir de porter un tutu, une tiare de princesse, des talons et/ou un casque de pompier (…) sans attente ni commentaire ». Les comportements des filles et des garçons « ne doivent en aucun cas poser problème parce qu’ils ne se conforment pas aux stéréotypes de genre ».

Les associations LGBT britanniques ont salué l’initiative de l’Eglise d’Angleterre, qui s’est déjà illustrée dans le passé pour ne pas avoir interdit aux prêtres ouvertement homosexuels d’exercer leur fonction.


Réactions
Pays