Connexion

Syndicate content

Europe : l’épidémie de VIH à un « niveau alarmant »

mardi, 5 décembre, 2017 - 17:42

Alors que se tenait, vendredi 1er décembre, la Journée mondiale de lutte contre le sida, l'Organisation mondiale de la santé déplore un nombre record de nouvelles contaminations en Europe : 160 000 personnes auraient été infectées en 2016.

Le sida n’est pas fini. Et pas davantage en Europe qu’ailleurs, si l’on en croit les dernières statistiques révélées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (CEPCM). Au contraire, le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) continue de progresser en Europe.

En 2016, ce sont 160 000 personnes qui l’ont contracté au sein des 53 pays qui ressortent de la « zone Europe » telle que définie par l’OMS. Huit cas sur dix ont été recensés en Europe de l’Est. « Il s’agit du plus grand nombre de cas enregistrés en une seule année », s’alarme la directrice pour l’Europe de l’OMS, Zsuzsanna Jakab. « Si cette tendance persiste, nous ne serons pas en mesure d’atteindre l’objectif de mettre fin à l’épidémie du VIH d’ici à 2030 ».

L’importance du dépistage

Aujourd’hui, près de 37 millions de personnes sont porteuses du VIH de par le monde. Depuis l’apparition de la maladie, autant de personnes en sont mortes. Sur la seule année 2016, un million d’êtres humains ont succombé à l’épidémie. Et si la plupart des personnes infectées vivent en Afrique, l’Europe de l’Est inquiète de plus en plus les experts.

Il reste donc plus important que jamais de se faire dépister. Plus le diagnostic est rapide, plus il est facile de débuter rapidement un traitement et, in fine, de mener une vie normale. De plus, la charge virale d’une personne sous traitement devient indétectable ; cette personne ne peut donc plus transmettre à son tour le VIH.


Mots clés
, ,
Réactions
Pays