Connexion

Syndicate content

Le kebab ne sera pas interdit en Europe

vendredi, 15 décembre, 2017 - 14:29

Les députés du Parlement européen ont autorisé, ce mercredi, la poursuite de la production de kebab additionné de phosphates. La fin, provisoire, d'une polémique qui avait particulièrement enflé en Allemagne.

Un grand « ouf » : c’est ce qu’ont dû penser les amateurs européens de kebab, ce sandwich d’origine turque particulièrement à la mode depuis plusieurs années. Le Parlement européen a, en effet, donné mercredi 13 décembre son feu vert à la poursuite de l’utilisation de phosphates dans la viande de kebab.

La résolution présentée par la commission de la santé publique et de la sécurité alimentaire a été adoptée par 373 voix contre 272. Seules trois voix ont manqué pour interdire les agents d’aspect et de texture utilisés par les industriels, et qui permettent une cuisson homogène de la viande. En gorgeant la viande d’eau, les phosphates permettent aussi à la viande de mieux tenir sur la fameuse broche autour de laquelle elle tourne.

200 000 emplois menacés

La possible interdiction des phosphates avait déclenché une rumeur sur tout le continent à propos d’une future « interdiction des kebabs » en Europe. L’Allemagne, où sont produits 80% des broches de kebab en Europe, était particulièrement inquiète. L’eurodéputée allemande Renate Sommer avait notamment déclaré qu’une « interdiction de l’ajout de phosphates mettrait fin à la production de broches car il n’y a pas encore de solutions techniques pour stabiliser les broches. Cela entraînerait la perte de milliers d’emplois ».

Selon le quotidien anglais The Guardian, pas moins de 200 000 emplois auraient été menacés en Europe en cas d’interdiction. Après le vote, le groupe PPE (droite) du Parlement européen a posté un message sur le réseau social Twitter : « Nous avons sauvé votre kebab, de rien ».


Mots clés
Réactions
  • LE CHAT

    Le plus important est de choisir où acheter son kébab et d’éviter les ambulants qui ne peuvent pas assurer leur hygiène élémentaire et les boutiques qui sont détectables par leur odeur. Il convient d’ opter pour un commerce qui à du débit de manière à éviter que la viande traine sur la broche et d’éviter ceux qui servent un « pâté » embroché.

  • LE CHAT

    Les phosphates mises en cause pour le kébab ….. magnifique hypocrisie car on en trouve dans beaucoup de produits de grande consommation : Additifs alimentaires : attention aux phosphates !

Pays