Connexion

Syndicate content

Autriche : l’extrême-droite de retour au gouvernement

lundi, 18 décembre, 2017 - 13:19

Vainqueur des dernières élections législatives, le conservateur Sebastian Kurz a trouvé vendredi un accord de gouvernement avec Heinz-Christian Strache, le leader de la formation d'extrême-droite FPÖ. Son parti remporte plusieurs ministères régaliens.

A 31 ans, il est le plus jeune dirigeant du monde. Sebastian Kurz, patron du parti conservateur autrichien et vainqueur des élections législatives du 15 octobre dernier, devient chancelier d’Autriche ce lundi. Entamées dans la foulée de sa victoire, les négociations exclusives avec le Parti de la liberté (FPÖ), la formation populiste dirigée par Heinz-Christian Strache, ont logiquement abouti vendredi dernier sur un accord de gouvernement « pour les cinq prochaines années afin d’apporter le changement promis », a déclaré Sebastian Kurz.

L’extrême-droite autrichienne est donc de retour au gouvernement, alors que le FPÖ avait déjà gouverné avec les conservateurs entre 2000 et 2007. Elle devait hériter, ce lundi, des ministères régaliens de la Défense, des Affaires étrangères et de l’Intérieur.

Année faste pour l’extrême-droite européenne

Si la formation de Sebastian Kurz a fait campagne sur des thématiques chères à l’extrême-droite (immigration, islam, etc.), le nouveau chancelier a assuré que son gouvernement conserverait une « forte orientation européenne ».

Cette alliance est la dernière d’une année qui a vu l’extrême-droite remporter de nombreuses victoires en Europe, en progressant dans des pays comme les Pays-Bas, la France et même l’Allemagne, sans toutefois parvenir à se hisser au pouvoir.


Mots clés
,
Réactions
Pays