Connexion

Syndicate content

Allemagne : bientôt un commissaire à l’antisémitisme ?

mardi, 19 décembre, 2017 - 17:13

Alors que les agressions antisémites augmentent outre-Rhin, le ministre de l'Intérieur allemand préconise la nomination d'un commissaire spécifique à ces questions au sein du prochain gouvernement.

« L’antisémitisme ne doit jamais reprendre le dessus en Allemagne » : Thomas de Maizière, le ministre allemand de l’Intérieur, a appelé dimanche à nommer un commissaire à l’antisémitisme. Cette déclaration intervient une semaine après l’émotion provoquée par des gestes antisémites et anti-israéliens lors de manifestations organisées pour protester contre la décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël.

Le ministre s’est notamment inquiété d’une hausse en Allemagne de « propos désobligeants, de plaisanteries inappropriées et de comportements discriminatoires à l’encontre de nos citoyens juifs ». De fait, les actes antisémites sont en hausse de 16% en Allemagne sur un an, avec 470 actes recensés dans la seule capitale fédérale, Berlin, en 2016. La tendance est la même au niveau national, avec une hausse de 4%.

Migrants et néonazis

L’idée de créer un commissaire à l’antisémitisme est consensuelle parmi la classe politique allemande. Elle émane des Verts et la CDU, le parti d’Angela Merkel, s’y est montré favorable. « Chaque criminel motivé par l’antisémitisme est de trop et est une honte pour notre pays », a encore déclaré Thomas de Mazière.

Les néonazis et les migrants « provenant de pays où de puissantes élites alimentent d’une manière intentionnelle la haine des Juifs et d’Israël » sont dans le viseur, selon le ministre allemand de la Justice, mais également l’AfD, le parti d’extrême-droite récemment entré au Bundestag.


Mots clés
Réactions
Pays