Connexion

Syndicate content

Le cannabis synthétique envahit les prisons britanniques

lundi, 1 janvier, 2018 - 15:23

Depuis l'interdiction de fumer imposée dans 66 prisons britanniques, le marché noir du tabac a explosé avec des prix qui peuvent atteindre 170 euros pour les 30 grammes. Ce coût trop élevé encourage le trafic de Spice, une forme synthétique de Cannabis.

Depuis l’interdiction de fumer imposée dans 66 prisons britanniques, le marché noir du tabac a explosé avec des prix qui peuvent atteindre 170 euros pour les 30 grammes. Ce coût trop élevé encourage le trafic de Spice, une forme synthétique de Cannabis, beaucoup moins chère et terriblement additive, interdite à la vente depuis 2016. Le Guardian fait état d’une épidémie que le personnel carcéral n’arrive plus à endiguer. Les prisonniers découvrent cette drogue pendant leur incarcération et sont souvent dans l’incapacité de s’orienter le jour de leur remise en liberté (on a surnommé Spice « la drogue du zombie ». Parfois les ambulances sont obligées de venir les chercher le jour même. Avant son interdiction, Spice était vendue librement dans les boutiques et faisait partie des substances appelées « legal highs ».

Disponible sur les réseaux sociaux

Désormais, elle touche plus spécifiquement les jeunes, les sans-abris et les personnes en prison et il ne serait pas étonnant qu’une situation équivalente se développe en France où les données manquent. D’une manière plus large, cette situation est aggravée par le développement de l’achat des drogues à travers des applications comme Instagram ou Snapshat. De plus en plus de jeunes utilisent ces réseaux sociaux pour trouver ces drogues à travers des hashtags et des emojis. « Il y a encore 18 mois, ça n’existait pas et aujourd’hui, presque tous les jeunes que nous suivons en parlent » explique un représentant associatif dans cet autre article.


Mots clés
, ,
Réactions
Pays