Connexion

Syndicate content

Italie : la guerre des sacs en plastique

mercredi, 10 janvier, 2018 - 13:08

Alors que de nombreux pays européens s'engagent en faveur de la disparition des sacs en plastique pour des raisons écologiques évidentes , en Italie, c'est la révolte.

Alors que de nombreux pays européens s’engagent en faveur de la disparition des sacs en plastique pour des raisons écologiques évidentes (l’Angleterre prévoit d’étendre une taxe de 5 pence dans toutes les petites boutiques), en Italie, c’est la révolte. L’interdiction de ces sacs pour tout achat de fruits, légumes et produits cuisinés a entrainé un coût supplémentaire allant de 1 à 3 centimes d’euro pour leur alternative plus facilement biodégradable.

Mais plus que le prix modique de ces sacs, ce qui est reproché au gouvernement est la manière avec laquelle cette mesure a été avancée. Le ministre de la santé, Giuseppe Ruocco, s’est prononcé contre le fait que les consommateurs pourraient apporter leurs propres sacs quand ils font leur marché, prétextant des risques de « contamination bactérienne », ce qui a indigné les militants écologistes qui, pourtant, sont en faveur de la nouvelle réglementation.

Un signe d’exaspération politique

Cette réforme est aussi la victime d’un bad timing car les élections nationales approchent en mars prochain. La révolte contre la mesure écolo-friendly arriverait à un mauvais moment. Pourtant le coût supplémentaire pour une famille sur un an se situerait entre 4 et 12.50 euros, ce qui n’est pas grand-chose comparé à l’augmentation récente de 5% du gaz ou des factures d’électricité.

Les commentateurs politiques attribuent cette fronde populaire à la mauvaise image de la classe politique : « C’est un thermomètre du malaise national » a conclu le quotidien La Stampa.


Réactions
Pays