Connexion

Syndicate content

Grèce : forte augmentation des réfugiés turcs

vendredi, 23 février, 2018 - 12:37

1827 Turcs ont demandé l'asile en Grèce en 2017, soit dix fois plus qu'en 2016.

Durant les années 80 et 90, de nombreux kurdes et militants de gauche ont fui la Turquie pour se réfugier en Grèce. Ce mouvement migratoire se répète à nouveau, pour échapper à la répression d’Ankara après le coup d’Etat manqué de juillet 2016. Le service d’asile grec révèle ainsi que 1827 Turcs ont demandé l’asile en 2017, soit dix fois plus qu’en 2016. Dans l’Union Européenne, seule l’Allemagne a enregistré plus de demandes pour cette période.

Selon le portail d’information Polittischios, cette émigration politique concerne les familles de fonctionnaires et de magistrats. Depuis un an, les vagues de purges de succèdent en Turquie et affectent toutes les strates de la société. En avril de l’année dernière, près de 4000 fonctionnaires ont ainsi été limogés. En août de la même année, 900 autres fonctionnaires ont été licenciés.

Une purge sans fin

En décembre dernier, Le Monde rappelait que 140.000 fonctionnaires avaient été limogés et 44.000 jetés en prison. Depuis, les incarcérations se poursuivent et la population turque se sent pourchassée par une répression qui n’épargne personne.

Les relations entre la Grèce et la Turquie sont historiquement tendues. Elles le sont d’autant plus depuis des mois car Athènes refuse d’extrader huit officiers turcs ayant fui en hélicoptère au lendemain de la tentative de coup d’Etat. Plusieurs réfugiés ont péri le 13 février dernier, en tendant de franchir clandestinement le fleuve séparant les deux pays.


Mots clés
,
Réactions
Pays