Connexion

Syndicate content

La disparité des salaires minimum en Europe reste importante

jeudi, 1 mars, 2018 - 19:03

La disparité des salaires entre les pays reste pratiquement la même depuis 2008 et favorise la concurrence en encourageant parfois le "dumping social".

De 261 euros à 1999 euros, le salaire minimal en Europe fait le grand écart. Une étude d’Eurostat, l’office de statistique de l’Union européenne, rappelle les fortes variations entre l’ouest et l’est du continent. Si le SMIC français est dans la moyenne supérieure, celui du Luxembourg est le plus élevé (1999€) tandis qu’en Bulgarie, il est huit fois inférieur : 261€.

Le reste des Etats membres se répartit en trois groupes. Avec la Bulgarie, huit autres pays ont un salaire minimal inférieur à 500€ : la Lituanie (400€), la Roumanie (408€), la Lettonie (430€), la Hongrie (445€), la Croatie (462€), la République tchèque (478€), la Slovaquie (480€) et l’Estonie (500€). Deux autres pays, non membres de l’UE, viennent compléter ce tableau: la Serbie (285€) et l’Albanie (181€).

Des écarts qui persistent

Cinq pays versent un salaire minimal compris entre 500€ et 1000€ : 677€ pour le Portugal, 684€ pour la Grèce, 748€ pour Malte, 843€ pour la Slovénie et 859€ pour l’Espagne. La Pologne est à la limite des deux groupes avec 503€. Avec un salaire minimal supérieur, on trouve le Royaume-Uni (1401€), l’Allemagne (1498€), la France (1498€), la Belgique (1563€), les Pays-Bas (1578€) et l’Irlande (1614€), loin derrière le Luxembourg.

Si la Roumanie, la Bulgarie et la Slovaquie ont vu leur taux moyen d’augmentation des salaires progresser depuis 2008, la disparité des salaires entre les pays reste pratiquement la même et favorise la concurrence en encourageant parfois le « dumping social ».

Il n’y a pas de salaire minimal au Danemark, en Italie, en Autriche, en Finlande et en Suède.

Réactions
Pays