Connexion

Syndicate content

Education en Europe : les dernières statistiques

samedi, 28 avril, 2018 - 17:28

Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, vient de publier les données les  plus récentes pour l’Union européenne et ses États membres concernant les progrès accomplis sur les deux grands objectifs Europe 2020 en matière d’éducation.

Selon Eurostat, le taux de jeunes (âgés de 18 à 24 ans) quittant prématurément l’éducation et la formation continue de diminuer. Il est passé de 15,3% en 2006 à 10,6% en 2017. Même si les jeunes femmes sont moins affectées par ce phénomène que les jeunes hommes (8,9% contre 12,1% respectivement), l’objectif est de réduire les taux de décrochage scolaire dans l’UE à moins de 10% d’ici 2020.

L’autre objectif de la stratégie Europe 2020 est qu’au moins 40% des 30-34 ans obtiennent, à la même date, un diplôme d’enseignement supérieur. 23,6% d’entre eux y sont parvenus en 2002, ils sont désormais 39,9% en 2017. Là aussi, les femmes réussissent mieux, dépassant déjà l’objectif global (44,9%) alors que les hommes ont encore des progrès à faire : 34,9%.

Lituanie en tête

En 2017, au moins la moitié de la population âgée de 30 à 34 ans avait achevé des études supérieures en Lituanie (58,0%). Viennent ensuite Chypre (55,8%), l’Irlande (53,5%), le Luxembourg (52,7%) et la Suède (51,3%). A l’autre extrémité de l’échelle, les proportions les plus faibles ont été observées en Roumanie (26,3%), en Italie (26, 9%) et en Croatie (28,7%).

Concernant le « décrochage scolaire », quatorze Etats membres ont déjà atteint leur objectif national sur cet indicateur : la Belgique, le Danemark, l’Irlande, la Grèce, la France, la Croatie, l’Italie, Chypre, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Autriche et la Slovénie.


Réactions
Pays