Connexion

Syndicate content

Irlande : l’opposition au Brexit progresse

vendredi, 25 mai, 2018 - 10:23

Le casse-tête juridique et politique du contrôle des frontières inquiète les Irlandais qui redoutent des incidents entre les différentes communautés.

 

Si un nouveau référendum sur le Brexit avait lieu aujourd’hui, l’Irlande du Nord voterait massivement contre selon une étude récente. En 2016, la région a voté à 56% pour le maintien du Royaume-Uni dans le marché commun, contre 44% pour son départ. Désormais les Brexiters sont estimés à 31% des intentions de vote, une baisse drastique de 13%. Les Irlandais sont donc favorables à 69% pour « remain ».

Derrière cette évolution, le rejet important des contrôles aux frontières avec la République d’Irlande et les nouvelles régulations dans les aéroports et les ports maritimes entre l’Irlande du nord et la Grande-Bretagne. Outre le casse-tête juridique, ce sont les risques d’incidents ou de violence qui sont redoutés par la population.

Catholiques et protestants sont inquiets

Si l’opposition au Brexit est partagée sensiblement au même niveau par les deux communautés, 70% des Irlandais proche du parti Sinn Féin considèrent que les contrôles aux frontières sont « presque impossibles à accepter ». Les observateurs redoutent que les manifestations pacifiques contre les contrôles dégénèrent et remettent en question un cessez-le-feu qui ne doit pas être fragilisé.

Les tensions sur le Brexit sont peut-être aussi alimentées par le vote prochain concernant le référendum sur la libération de l’avortement qui aura lieu le vendredi 25 mai. Des milliers d’Irlandaises se rendent chaque année à l’étranger, principalement au Royaume-Uni, pour avorter.


Réactions
Pays