Connexion

Syndicate content

Evolution du photovoltaïque en Europe

lundi, 28 mai, 2018 - 08:58

Déstabilisée par le leadership chinois dans ce secteur, la production européenne peine à remonter la pente mais des signes encourageants apparaissent.

Le marché du photovoltaïque stagne en Europe, en grande partie à cause de la concurrence de la production chinoise. L’Union européenne a connecté 5,5 GW supplémentaires en 2017, ce qui représente une baisse de 11,1% par rapport à l’année précédente. Le parc européen atteint 106,6 GW et a produit 114 TWh, soit environ 3,5% de la production brute d’électricité de l’UE. Mais l’Allemagne et l’Espagne donnent des signes d’une reprise de cette source d’énergie pourtant si nécessaire.

La production est plus encourageante si l’on intègre les performances de la Turquie, selon les calculs de l’Association européenne de l’industrie photovoltaïque Solar Power Europe : à elle seule, la Turquie comptabilise entre 1,8 GW et 2,5 GW de raccordement, soit une progression d’environ 213% sur un an.

L’Allemagne et l’Espagne en tête

Pendant les trois années précédentes, le Royaume-Uni était en tête des installations solaires européennes. En 2017, l’Allemagne reprend le leadership, ajoutant environ 1,7 GW d’installations, soit 12% de plus qu’en 2016. C’est le secteur de l’autoconsommation et du stockage qui booste la filière.

Et l’engouement est réel : 40.000 systèmes de batteries photovoltaïques de petite taille ont été commercialisés en Allemagne au 31 décembre 2017. La France fait également des efforts avec 874 MW en 2017 contre 588 MW en 2016.

En Espagne, le solaire photovoltaïque est en train de renaître de ses cendres. Le pays a installé 135 MW durant 2017, contre 55 MW en 2016 et 45 MW en 2015. De nombreux secteurs comme l’hôtellerie, la distribution, l’agroalimentaire et l’agriculture investissent dans cette énergie renouvelable afin de réduire le coût de leur facture énergétique et d’augmenter leur compétitivité.

 


Réactions
Pays