Connexion

Syndicate content

Etude : les migrants dopent l’économie

jeudi, 21 juin, 2018 - 17:03

Par  admin

Le magazine Sciences Advances a publié une étude française qui démontre que les migrants ne sont pas un fardeau pour les économies européennes. A partir des données statistiques provenant de quinze pays de l’Europe de l’Ouest, les chercheurs affirment qu’une augmentation du flux de migrants permanents à une date donnée produit des effets positifs : le PIB par habitant progresse, le taux de chômage diminue et les dépenses publiques supplémentaires sont plus que compensées par l’augmentation des recettes fiscales.

Les chercheurs ont distingué les migrants permanents des demandeurs d’asile, en situation légale le temps de l’examen de leur demande et considérés comme résidents une fois leur demande acceptée. Dans le cas des demandeurs d’asile, l’étude ne montre aucun effet négatif. L’effet positif se fait sentir au bout de trois à cinq ans, le temps de rejoindre la catégorie des migrants permanents.

Une opportunité économique

Entre 1985 et 2015, l’Europe de l’Ouest a connu plusieurs vagues d’immigration, après la guerre dans les Balkans, puis le Printemps arabe et le conflit syrien. En 2015, un million de personnes ont demandé l’asile dans l’Union européenne. Selon Hippolyte d’Albis, directeur de recherches au CNRS, les trente dernières années d’accueil de demandeurs d’asile dans les quinze pays étudiés n’ont pas eu d’effets négatifs.

« Evidemment, il y a un coût, ces personnes vont être logées, parfois recevoir une allocation, mais cet argent va être redistribué dans l’économie ».


Réactions
Pays