Connexion

Syndicate content

Björk au secours de l’Islande

dimanche, 26 septembre, 2010 - 14:32

Pour relancer l’économie du pays, en plein marasme, la chanteuse crée un fonds d’investissement engagé dans l’environnement.

On connaissait les mélodies envoûtantes de la chanteuse islandaise Björk et son goût pour le 7e art, qui l’a conduite à jouer sous la direction de Lars Von Trier. On connaît moins son engagement en faveur de l’économie éthique.

Fonds “responsable”

La chanteuse et la société de services financiers Audur Capital se sont associées pour créer un fonds d’investissement baptisé? Björk. Destiné à relancer l’économie islandaise asphyxiée par la crise économique, le fonds investira dans des entreprises financièrement viables, mais qui s’engagent à préserver l’environnement. « Seules les firmes adoptant un comportement responsable survivront dans le monde de demain », affirme Thoranna Jonsdottir, chargée de communication chez Audur Capital, à Reykjavik.Selon elle:

Sur la centaine de projets de création d’entreprises reçus, une cinquantaine tient la route, essentiellement dans les secteurs du tourisme et du commerce. C’est le bon côté de la crise : elle stimule l’inventivité et l’innovation ».

Initialement doté de 2 millions d’euros, le fonds Björk devrait être opérationnel dès l’automne 2009. Hormis son nom, la chanteuse a-t-elle investi ses propres deniers personnels ? « Nous ne révélons jamais le nom de nos investisseurs », indique prudemment Thoranna Jonsdottir, ajoutant : « par son soutien moral, Björk aide énormément les entreprises innovantes. »


Mots clés
, , , , , , ,
Pays