Connexion

Syndicate content

Le Real Madrid va vendre l’Espagne pour 3,3 millions

samedi, 5 mars, 2011 - 23:57

"Visitez l’Espagne. Visitez Madrid". Des mots qui valent 3,3 millions d’euros, quand ceux qui les divulguent s’appellent Christiano Ronaldo ou Karim Benzema. Et qu'ils sont du Real Madrid, officiellement chargé de promouvoir le pays.

Le ministère espagnol de l’Industrie, la Communauté autonome de Madrid et la mairie de la capitale espagnole ont souscrit avec le Real Madrid un accord valable jusqu’en 2013 par lequel ils lui versent 3,3 millions d’euros en échange de la promotion de l’Espagne et de Madrid comme destination touristique.

Les espaces publicitaires du légendaire stade Santiago Bernabeu seront utilisés à ces fins à l’occasion de chaque match officiel de la Liga et de la coupe (la Copa del Rey) espagnoles.
L’Espagne unit ainsi deux de ses atouts maîtres à l’heure actuelle : le football et le tourisme. Quoi de mieux alors que de prendre pour affiche le « meilleur club du XXème siècle » qui est aussi « une plateforme sportive universelle », selon le Ministère de l’Industrie ?

Et pourquoi pas le Barça ?

Certains s’insurgent : pourquoi pas le Barça ? Après tout, le club « azulgrana » est le champion en titre de la Liga et le principal pourvoyeur de joueurs de la Sélection nationale gagnante du dernier mondial… qu’ont suivi des centaines de millions de téléspectateurs de par le monde. Eh bien la raison en est simple : le Barça n’a pas voulu !

Le ministre de l’industrie a reconnu vendredi que le Gouvernement avait approché le groupe de Pep Guardiola pour la campagne, mais que l’ancienne direction du club avait opposé son refus à la proposition. Sans doute l’ancien président du club Joan Laporta, fondateur d’un parti nationaliste catalan (qu’il vient de quitter) n’avait-il pas envie de faire la promotion de l’Espagne à l’étranger.

Quoi qu’il en soit, le foot attire le chaland jusqu’en Espagne, que ce soit pour assister à des matches ou pour visiter les haut-lieux du football espagnol et international que sont certains stades comme le Santiago Bernabeu ou le Camp Nou à Barcelone.
Packages « foot »

Certaines agences de voyage online proposent des packages "foot", incluant l’hôtel et les billets pour un match. De fait, selon El Confidencial, sur les 53 millions de visiteurs qu’a reçus l’Espagne en 2010, deux s’y sont rendus pour assister à des événements sportifs.

Un tel contrat avec un club est toutefois inédit à échelle nationale. Le FC Barcelone, éternel rival du club madrilène, a certes lui aussi joué le rôle d’ambassadeur officiel mais seulement pour la région catalane lors d’une tournée au Japon en 2005. La recette engrangée, de 270.000 euros, était bien moindre que celle que s’apprête à encaisser le Real.

Les autorités espagnoles et madrilènes exploitent un filon déjà existant : l’Etat espagnol, sponsor officiel de la Selección, a ainsi profité de l’image des vainqueurs de la Coupe du Monde d’Afrique du Sud pour promouvoir le pays comme destination touristique festive et joyeuse.




Pays