Syndicate content

L’Europe en BD, épisode #5 en Grèce avec “Logicomix”

vendredi, 28 mars, 2014 - 12:48

Une bande-dessinée qui remonte au fondement de la logique mathématique et de la théorie des ensembles: il fallait oser. Logicomix a pourtant déjà séduit plusieurs centaines de milliers de lecteurs, en Grèce et ailleurs. On vous explique pourquoi. 

En 2008, une bande dessinée, ou plutôt un roman graphique, fait irruption dans l’univers des comics, avec un succès international inattendu: Logicomix.

C'est un ovni dans le paysage de la bd: d'abord, elle vient d’un pays, la Grèce, peu producteur de ce genre littéraire. Surtout, elle porte sur un thème à priori complètement étranger au monde ludique: la quête des fondements des mathématiques. Enfin, ses auteurs eux aussi ont des profils originaux: Apostolos Doxiadis est écrivain mais aussi mathématicien, Christos Papadimitriou est professeur et chercheur en informatique à l'université de Berkeley en Californie.

Traduit en dix langues

Le livre a été écrit à l'origine en anglais, puis traduit en grec par l'auteur lui-même pour sa sortie en Grèce, qui a précédé les sorties aux États-Unis et au Royaume-Uni en 2009. Il a été traduit en français en mai 2010, puis dans dix autres langues.

Il vient d’être classé bestseller des graphic novels par le New York Times, tandis que Publishers Weekly, The Times et le Financial Times l’ont choisi parmi les meilleures publications de l’année.

Présenté dans de nombreux festivals (Angoulême, Francfort…), il est nominé pour le prix allemand Sondermann, et se retrouve en tête de liste des ventes d’Amazon.com.

Sa reconversion en application Apple pour iPad et iPhone est tout aussi novatrice: plus de 300 pages, un mode de lecture par page ou par image, avec possibilité de zoomer, de changer d'orientation, de régler la vitesse entre les images…Une galerie de photos et d’images du making off (projets, lieux et création des personnages) sont également disponibles. Une application est en cours pour les tablettes.

Cette publication est un tel phénomène culturel que certains prédisent que l'avenir de la production littéraire est dans les romans graphiques!

Télescopage d’histoires

Ce qui fait aussi l’originalité du livre: sa construction narrative, à tiroirs. Dans ce roman en forme de bande dessinée, mi-essai, mi-conte, une histoire se raconte à l’intérieur d’une autre :

  1. Athènes aujourd’hui: partis sur les traces d’Aristote, un groupe de jeunes mathématiciens (les auteurs eux-mêmes) se met en scène. On prend part à leurs discussions (et désaccords) portant sur le sens à donner à leur histoire. Leur ambition: mettre en relief la recherche fondamentale en mathématiques comme une aventure moderne par excellence. Ils confient au philosophe et pacifiste Bertrand Russell le rôle de guide. C'est lui qui rend accessible à tous une époque qui a marqué l'histoire de la science, celle de l'aventure intellectuelle de la "quête épique des fondements des Mathématiques", c'est-à-dire rien de moins que le fondement de la logique mathématique et de la théorie des ensembles.
  2. Moitié du XX° siècle: le deuxième récit s'écoule durant une soixantaine d’années, de l'enfance du célèbre savant anglais né en 1872, jusqu’à l’aube de la deuxième guerre mondiale, sur fond de guerres et d'absurdités. La "folie de la logique" domine et la paranoïa rôde à chaque coin.

Le narrateur, un homme profondément sensible et introspectif, n'est pas seulement un philosophe et un pacifiste, mais également l'une des figures de premier plan dans la recherche fondamentale.

Les personnages du livre sont des héros inhabituels: de grands penseurs du XXe siècle dont nous découvrons les aspirations et les déboires, les triomphes et drames, tels que G. Moore, Alfred North Whitehead, Gotlob Frege, Georg Cantor, Henri Poincaré, Ludwig Wittgenstein, Kurt Gödel, John Von Neumann et David Hilbert. Les auteurs font apparaître l'homme derrière le scientifique, ses sautes d’humeur comme ses sentiments profonds: épuisement spirituel, enthousiasme de la réussite, fuite avant l'impasse, désir de reconnaissance et surtout passion pour la connaissance absolue.

Logicomix, en mêlant les interrogations philosophiques des personnages à leurs propres troubles personnels, est un voyage dans le monde des idées, autant qu'un plongeon dans les passions humaines. Ce roman graphique décrit la "tragédie des héros de la logique" qui ont essayé de faire entrer toute leur vie dans une équation.

Chut … Le récit commence

Septembre 1939, alors qu'en envahissant la Pologne, l’Allemagne plonge l’Europe dans l’horreur de la guerre, de l’autre côté de l’Atlantique, un homme s’apprête à tenir une conférence sur le "Rôle de la logique dans les affaires humaines". À l’entrée de l’université, le mathématicien et philosophe Bertrand Russel est pris à parti par des manifestants pacifistes qui lui demandent de soutenir la cause isolationniste en prônant la non-participation des États-Unis au conflit européen. Après avoir invité les protestataires à le rejoindre dans l’auditoire, il va leur raconter une histoire, la sienne, et leur donner l’outil qui leur permettra de prendre une décision concernant l’engagement de l’Amérique contre la dictature d’Hitler: la logique!




Pays