Connexion

Syndicate content

L’Europe en route pour la 5G

mercredi, 7 mars, 2018 - 06:37

Une meilleure uniformisation permettra de ne pas répéter les erreurs commises lors du virage de la 4G.

La Commission européenne veut finaliser au plus vite “le marché numérique unique” et un accord vient d’être trouvé sur le développement des futurs réseaux, qui permettront un meilleur accès à la 5G. Le sujet de la durée des licences était au centre des négociations. La Commission plaidait pour leur octroyer un maximum de visibilité avec des licences de 25 ans. Mais plusieurs Etats, dont l’Allemagne, préféraient s’en tenir à des contrats de 5 ou 10 ans maximum, de manière à garder la main avec des enchères plus fréquentes.

L’accord obtenu constitue un “équilibre” salué par les deux parties : les Etats devront offrir des licences de 20 ans ou de 15 ans avec un mécanisme d’extension de 5 ans. La Commission jouera les arbitres en cas de litiges.

Ne pas répéter les erreurs de la 4G

Aujourd’hui, la durée des licences des réseaux 4G est variable en Europe, de 10 ans dans certains pays à 25 ans dans d’autres (17 ans de moyenne). Une meilleure uniformisation permettra de ne pas répéter les erreurs commises lors du virage de la 4G, où elle avait pris trop de retard par rapport aux Etats-Unis faute d’une coordination continentale adéquate.

L’autre avancée pose les bases d’une meilleure coordination entre Etats du spectre des bandes de fréquence. L’utilisation de la bande de fréquence de haute qualité 700 MHz est acquise mais elle ne suffira pas. Deux autres bandes du spectre sont en préparation pour permettre l’essor de nouveaux services comme les voitures connectées, les villes intelligentes ou les soins de santé à distance, autant de secteurs clefs dans l’économie future.


Mots clés
,
Réactions
Pays