Connexion

Syndicate content

L’Europe sanctionne Google

jeudi, 19 juillet, 2018 - 08:42

Le montant de l'amende infligée à Google est sans précédent et envoie un message symbolique fort aux géants de la technologie de la part de l'Europe.

Après une enquête qui a duré trois ans, la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, a annoncé que Google serait sanctionné à hauteur de 4,3 milliards d’euros pour abus de position dominante. Il s’agit ici de la plus grosse amende jamais infligée par l’antitrust européen.

Google est accusé d’entraver la concurrence avec son système d’exploitation Android qui figure systématiquement sur de nombreux smartphones. Ce n’est pas la première fois que Google se trouve ainsi pénalisé avec l’an dernier, une amende de 2,4 milliards pour avoir favorisé dans son moteur de recherche son comparateur de prix Google Shopping.

Même pas peur?

La firme de Mountain View (Californie) a 90 jours pour cesser ses pratiques avant de nouvelles pénalités, mais elle a fait aussitôt appel. Cette décision sans précédent ne manquera pas d’irriter l’administration américaine qui accuse régulièrement l’UE de s’en prendre aux géants californiens des technologies pour des raisons protectionnistes.

Quoi qu’il en soit, le message est clair et symbolique, mais les sanctions pèsent peu au regard des avantages découlant de la situation de force dont jouissent les Gafa. Alphabet, la maison mère de Google, a engrangé 12,7 milliards de dollars de profits en 2017 et Google reste porté par ses 26,6 milliards de dollars de revenus publicitaires au premier trimestre 2018.


Mots clés
, ,
Réactions
Pays