Connexion

Syndicate content

Facebook et les réseaux sociaux reculent en Europe

jeudi, 9 août, 2018 - 11:33

L'érosion de l'image de Facebook, Twitter et Snapchat marque un tournant, mais ces entreprises restent financièrement florissantes.

La chute impressionnante en Bourse des entreprises de Mark Zuckerberg (-19%) accompagne celles de Twitter et Snapchat et semble marquer une perte d’intérêt pour ces réseaux sociaux. En Europe, Facebook a perdu 1 million d’inscrits. Twitter a fait savoir mi-juillet que la plateforme ne comptait plus que 335 millions de personnes actives (-1 million sur le trimestre).

Seul Instagram (propriété de Facebook) progresse toujours, surtout chez les jeunes, avec un milliard d’utilisateurs en juin dernier. Mais il existe des zones de progression importantes (Asie, Afrique) et sur un an, Twitter enregistre une croissance de son audience de 2%, Snapchat de près de 8%, Facebook de 11%.

Erosion de l’image

Facebook et Twitter font face à des freins liés à leur image. Lassitude des utilisateurs sur Facebook, scandales sur les données privées, le désintérêt progressif des jeunes internautes se voit dans les chiffres : seuls 51% des 13-17 ans affirment utiliser la plate-forme aux Etats-Unis.

“Il y a des limites à la croissance, le marché ne peur croître éternellement” estime Brian Wieser, analyste de Pivotal Research cité par le New York Times. Les bénéfices de ces entreprises restent néanmoins importants : Facebook réussit un résultat net de 5,11 milliards de dollars (+35% sur un an). Twitter empoche 100 milliards de bénéfices. Snapschat n’a jamais été aussi florissant (262 millions de dollars sur le dernier trimestre, en hausse de 44% sur un an).


Mots clés
,
Réactions
Pays