Connexion

Syndicate content

La jeunesse des pays scandinaves souffre aussi

mardi, 28 août, 2018 - 16:05

Presque toutes les études attestent que les peuples des pays nordiques sont les plus heureux, mais des recherches récentes montrent que ces pays comportent des segments de la population qui souffrent d’une réelle mélancolie sociale. Particulièrement chez les jeunes et les jeunes femmes. Les principales raisons? Stress, solitude et pression professionnelle.

La Finlande a été classée cette année en première position du Rapport sur le bonheur mondial des Nations Unies, mais le Happiness Research Institute de Copenhague apporte une image plus nuancée de la vie quotidienne dans les pays scandinaves, l’Islande, le Groenland et les Iles Féroé.

La pression de l’excellence

Ainsi, 12,3% de la population vit difficilement et souffre, et ce chiffre progresse à 13,5% pour les 18-23 ans. En Suède, les femmes sont plus affectées : 19,5% (presque une sur cinq) contre 13,8% chez les hommes. En comparaison, le seul groupe qui soit proche des jeunes est celui des seniors de plus de 80 ans.

Les raisons de cette fragilité ne sont pas encore entièrement connues mais sont liées à l’obligation de réussir. Le Danemark, où la culture de la perfection est forte, les jeunes sont supposés exceller pour leurs examens. De nombreux jeunes souffrent de problèmes mentaux et la Norvège a vu une progression de 40% de cas sur une période de cinq ans.

En Finlande, le suicide des 15-24 ans représente un tiers de la population générale. Il est à noter que dans le palmarès de cette étude, la France et la Russie arrivent en dernière position avec trois à quatre fois plus de détresse.


Mots clés
,
Réactions
Pays