Connexion

Syndicate content

Au Royaume-Uni, le risque cardiaque touche 4 adultes sur 5

mardi, 4 septembre, 2018 - 14:53

Chaque jour, plus de 50 personnes décèdent d'insuffisance cardiaque en Angleterre alors que ces décès pourraient être évités avec un meilleur suivi médical. Un sujet de santé publique qui touche d'autres pays européens.

Près de deux millions de personnes ont testé leur santé cardiaque auprès d’un test disponible sur internet, le heart age test, et les résultats de cette enquête montrent que quatre adultes sur cinq ont des systèmes cardiaques plus atteints que leur âge. Un tiers des personnes qui ont répondu au test de 16 questions possèdent un cœur plus âgé d’au moins cinq ans; chez une personne sur sept (14%), il est plus âgé de 10 ans.

Ces résultats inquiètent le corps médical qui est confronté à la fréquence de l’obésité chez les britanniques, des mauvaises habitudes alimentaires et un taux important de tabagie. Les médecins affirment que ces résultats sont “alarmants” et mettent de nombreuses personnes dans une situation de risque cardiaque et d’infarctus.

Les conséquences de la sédentarisation

Le Royaume-Uni est un des pays européens où l’obésité devient un sujet de santé publique important. Alors que les complications cardiaques sont évitables à 80% si un suivi médical est entrepris, des millions de personnes ont un cœur fragile sans le savoir. Le manque d’exercice, une alimentation peu équilibrée, le surpoids, le tabagisme, la consommation d’alcool sont les principaux indices aggravants qui fragilisent le cœur avant l’âge.

La population britannique compte parmi les plus grasses d’Europe occidentale. Selon l’agence Public Health England, environ 62% des adultes et 31% des enfants de 2 à 15 ans souffrent d’embonpoint et d’obésité.


Réactions
Pays