Connexion

Syndicate content

L’impact positif des migrants européens au Royaume-Uni

mercredi, 26 septembre, 2018 - 15:47

Le bénéfice de l'immigration européenne au Royaume-Uni ne fait plus de doute, il a même un chiffre.

L’enjeu migratoire est central dans le débat autour du Brexit au Royaume-Uni, pourtant une nouvelle étude montre que les nouveaux arrivants contribuent davantage à l’équilibre budgétaire que les nationaux. Un migrant venant de l’Union européenne paierait ainsi 2300 Livres de plus chaque année qu’un travailleur né au Royaume-Uni.

Sur l’échelle d’une vie, ce travailleur étranger rapporte à l’Etat 78.000 Livres de plus qu’il ne retire des services sociaux – alors que la contribution du travailleur moyen britannique est quasi nulle.

Cette étude, produite par Oxford Economics sur la demande du Migration Advisory Committee, affirme que les migrants européens rapportent plus d’argent à l’Etat qu’ils ne coûtent, ce qui allège le poids des taxes pour les autres contribuables. “De plus, cette contribution moyenne persiste durant une vie entière : la plupart des migrants arrivent avec une éducation complète et nombreux sont ceux qui rentrent chez eux avant que le coût de leur retraite commence à peser sur les finances publiques” affirme le directeur de cette étude, Ian Mulheirn.

Augmenter les impôts

Il faudra augmenter les impôts si le Brexit fait chuter le nombre des immigrants venant d’Europe. Theresa May est ainsi critiquée car une nouvelle stratégie d’immigration post-Brexit n’est toujours pas arrêtée. Le débat reste ouvert concernant l’alignement des droits des nationaux britanniques sur ceux qui immigrent dans le pays.

Toutefois, si les immigrants européens contribuent davantage que les nationaux, les immigrants non européens pèsent un poids de 800 Livres par personne par année.


Réactions
Pays