Connexion

Syndicate content

Nouvelles règles pour l’audiovisuel européen

jeudi, 4 octobre, 2018 - 14:49

Netflix et Amazon seront contraints de diffuser au moins 30% de créations européennes.

Le Parlement européen a voté ce mardi 2 octobre un texte pour réguler l’activité des diffuseurs audiovisuels. Elle concerne les chaînes de télévision, mais aussi les plateformes comme Netflix, Amazon ou Facebook. Ces dernières devront proposer, comme les chaînes traditionnelles, 30% de création européenne à leur catalogue, mais elles devront aussi participer à cette création, en investissant directement dans la production locale ou en contribuant à des budgets nationaux.

La protection des mineurs sera en outre renforcée avec une surveillance des contenus. Sylvie Guillaume, eurodéputée socialiste et démocrate, rappelle qu’il “faut aussi avoir en tête que certains mineurs peuvent avoir accès à des choses qui ne sont pas exactement à leur destination. Donc on a mis en route une protection, notamment des mineurs. On a travaillé beaucoup sur la question de la lutte contre tout ce qui est contenu raciste, sexiste, d’incitation à la haine ou d’apologie du terrorisme”.

Davantage de publicité en prime time

Les chaînes de télévision espéraient pouvoir diffuser davantage de publicité afin de mieux investir dans les contenus et être plus compétitives face à Netflix. La durée maximale de publicité autorisée restera à un niveau de 20% du temps d’antenne global, mais les chaînes auront désormais plus de latitude pour optimiser la répartition des spots de publicité.

C’est donc la période dite de “prime time” (entre 18 heures et minuit) qui sera favorisée. Un éditeur pourra ainsi placer jusqu’à 60% d’annonces publicitaires entre 18h et 20H et O% sur les quatre heures suivantes. Cette directive entrera en vigueur au début de l’été 2020.


Mots clés
, ,
Réactions
Pays