Connexion

Syndicate content

LGBT : les pays où il est facile de faire son coming-out

vendredi, 12 octobre, 2018 - 09:51

La France est à la traîne dans le processus d'affirmation des LGBT au travail.

Le 11 octobre était la journée internationale du coming-out, un évènement important dans les pays anglo-saxons. Dans le monde de l’entreprise, si 80% des salariés LGBT se disent prêtes à dévoiler leur orientation sexuelle, dans les faits, seule la moitié l’a fait. C’est une des informations du 4ème baromètre sur les perceptions et attentes de ces personnes dans le monde professionnel publié par le Boston Consulting Group (BCG).

Cette enquête a été menée auprès de plus de 4000 personnes de neuf pays dans la période allant de juillet à septembre 2018. Parmi les bons élèves, on trouve le Royaume-Uni et les Pays-Bas avec 90% des salariés LGBT qui sont out au travail. Plus au sud de l’Europe, un tiers des répondants n’osent pas.

La France en retard

Le thème du coming-out est peu utilisé par le tissu associatif LGBT français afin de lutter contre l’homophobie. L’étude réalisée en soutien avec le magazine Têtu classe la France à la 7ème place sur les 9 pays étudiés. L’Allemagne, les Etats-Unis et le Canada, le Mexique et le Brésil se placent avant l’hexagone.

“Les entreprises françaises sont assez normées, et nous n’avons pas encore de grands patrons, ni de grands leaders, qui ont fait leur coming-out officiel “rappelle le co-fondateur de Tell me the Truffe, une agence de communication et de formation spécialisé sur les sujets du handicap, de l’égalité homme-femme et de la diversité. “Nous n’avons pas encore un Tim Cook ou une Ellen DeGeneres”.


Mots clés
,
Réactions
Pays