Connexion

Syndicate content

Brexit : toujours dans l’impasse

lundi, 15 octobre, 2018 - 10:38

Après deux ans de négociations, les discussions entre Européens et Britanniques ont été à nouveau suspendues, à trois jours d'un rendez-vous capital à Bruxelles mercredi.

Alors que les dirigeants européens se réunissent mercredi pour éviter le risque d’un “no deal”, les négociations entre Européens et Britanniques ont été suspendues, dimanche soir, sur un constat d’échec. Le blocage est tel que la réunion des ambassadeurs, prévue aujourd’hui, a été annulée. Londres semble tenir à pousser le plus loin possible la stratégie de confrontation, au risque d’un Brexit sans accord.

Le problème le plus aigu reste celui de l’Irlande du Nord, dont la frontière avec la république d’Irlande sera la seule terrestre entre l’UE et le pays tiers que deviendra le Royaume-Uni après le Brexit. La première ministre Theresa May réunira demain ses principaux ministres pour évoquer la question irlandaise, source de divisions au sein du gouvernement britannique.

Menace de démissions

Theresa May se trouve “entre le marteau et l’enclume” et doit ramener un accord de Bruxelles tout en lâchant du lest. Mais les députés conservateurs sont sur le qui-vive puisque dix députés qui font sa majorité au Parlement sont nord irlandais et eurosceptiques.

Deal ou pas deal, la Première ministre britannique aura encore à convaincre son parlement de l’adopter. Or les voix se multiplient, au sein du parti conservateur que dans l’opposition travailliste, pour s’opposer à un accord. Plusieurs ministres menacent de démissionner. Pourtant des dizaines de sujets n’ont toujours pas trouvé d’accord, qui vont de l’avenir aérien au statut de Gibraltar en passant par la période de transition et le montant exact du chèque que devra verser le Royaume Uni à l’Europe (estimé à 50 milliards d’euros).


Mots clés
, ,
Réactions
Pays