Connexion

Syndicate content

Brexit : manifestation monstre à Londres

dimanche, 21 octobre, 2018 - 14:22

La stagnation des négociations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne encourage un fort mouvement de protestation qui ne devrait toutefois pas infléchir Theresa May.

C’était le plus grand rassemblement dans la capitale depuis la manifestation contre la guerre en Irak en 2003. Plus d’un demi-million de personnes (700.000 selon les organisateurs) ont demandé, ce samedi 20 octobre, un référendum sur l’accord final du Brexit.

Sur les pancartes s’affichaient des slogans contre la sortie de l’EU, le première ministre Theresa May étant particulièrement visée. Parmi eux, de nombreux citoyens européens, représentés notamment par “The3Million”, un groupe de pression défendant les intérêts de près de 4 millions d’Européens au Royaume-Uni.

Aucune garantie de nouveau vote

Ce nouveau référendum est dans les esprits de nombreux britanniques et semble de plus en plus populaire dans toutes les couches de la société. Mais ce rassemblement risque peu de convaincre Theresa May, fermement opposée à cette idée. “Il n’y aura pas de second référendum. Les gens ont voté” a-t-elle déclaré. De plus, aucun leader des deux grands partis n’était présent.

Plus de 100.000 cartes postales dénonçant le Brexit comme un “foutoir” seront remises la semaine prochaine à la chambre des Communes. La foule a répété “Il est temps que nous reprenions le contrôle!” à l’attention du maire travailliste de Londres, Sadiq Khan. “Personne n’a voté pour le chaos actuel. La majorité, c’est nous désormais. Nous pouvons gagner la bataille!” a déclaré la députée travailliste Anna Soubry.


Mots clés
Réactions
Pays